La Commission Catholique Nationale pour la Santé (CCNS) a tenu son Assemblée Générale (AG) le mercredi 13 mars 2019 au Centre Guy Riobé de Parakou.

Toutes les dix Commissions Diocésaines pour la Santé (CODIS) ont répondu à ce rendez-vous annuel qui a démarré par une messe présidée par l'Archevêque de Parakou Mgr Pascal N'KOUE.

Après les discours d'accueil prononcés par le Père Ernest DEGUENONVO, Vicaire Général et Directeur des hôpitaux de Parakou et De Akim GOUDA, le Médecin Coordonnateur de Zone, les travaux ont démarré avec la présentation de Mr Grégoire AHONGBONON, Fondateur de l'Association Saint Camille en vue de la prise en charge des malades mentaux.

Cette présentation très émouvante a permis aux participants de se rendre de compte de l'engagement de Mr Grégoire AHONGBONON qui se met résolument au service des frères et sœurs malades qu'il rencontre et ramasse dans les rues et dans d'autres lieux d'exclusion. Son amour pour ces personnes ignorées, rejetées et accusées de sorcellerie, et sa foi en Dieu, sont révélateurs des grands et nombreux succès ou même miracles qui se réalisent depuis la création de cette association.

L’ Association Saint Camille dispose de centre d’accueil à Avrankou (diocèse de Porto-Novo), Bohicon (diocèse d’Abomey), Djougou (diocèse de Djougou ) et à Tokan (archidiocèse de Cotonou). A la fin de sa présentation, M. AHONGBONON a exhorté l’auditoire à demander la grâce de la foi afin de prier en toutes circonstances et celle de l'amour véritable pour pouvoir aimer les malades mentaux.

L'Assemblée a ensuite abordé le point des réformes dans le secteur de la santé.

Plusieurs questions relatives au Personnel soignant et aux centres de santés ont fait l’objet de ridhes échanges. Dans le cadre de ces réformes, les évêques ont adressé des demandes d’autorisations d'ouverture au Ministre de la Santé. Par ailleurs, vu le fait que plusieurs centre de santé catholiques ayant reçu des avis d'imposition et des redressements fiscaux, il a été mise en place une commission ad-hoc. Celle-ci produira un plaidoyer en direction de l'administration fiscale. Ledit plaidoyer mettra l’accent sur le caractère social de tous les Centres Santé de l’Église Catholique.

Les travaux se sont poursuivis avec l'élection d’une nouvelle trésorière de la CCNS, les propositions des thèmes de formations et l'étude de quelques points en divers. Tous ces travaux se sont déroulés sous l'œil de Mgr Martin ADJOU, évêque de N'dali et chargé de la commission épiscopale de la pastorale de la santé au sein de la CEB.