« Examiner la contribution et les efforts de l’Église par l’intermédiaire de ses structures Justice et Paix pour lutter contre les problèmes économiques, politiques et sociaux auxquels le continent Africain est confronté, notamment l’instabilité politique, la mauvaise gouvernance, la corruption, la migration clandestine et la traite des êtres humains, l’accaparement des terres, la dégradation de l’environnement et le changement climatique », c’est l’objectif principal du congrès qui réunit au Caire en Égypte, du 27 au 30 Mars 2019, les acteurs et partenaires des Commissions Justice, Paix et Développement des Conférences Épiscopales d’Afrique et de Madagascar. Caritas Bénin y est représentée par son Directeur National, le Père Philippe SANHOUEKOUA.

Les travaux du congrès permettront de renforcer l'engagement de l'Église Catholique dans deux domaines prioritaires que sont «la terre et les industries extractives» et «la consolidation de la paix».
La mise en œuvre de différentes activités et l’identification de domaines de collaboration futurs pour les Commission Justice, Paix et Développement d’Afrique, sont entre autres les sujets qui seront au cœur des réflexions des congressistes.

Organisé par le Symposium des Conférences Épiscopales d’Afrique et Madagascar (SCEAM), cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet «Renforcer l'influence de l'Église en Afrique dans les processus politiques et de développement». Avec le soutien financier de Misereor et d'autres partenaires ce projet vise à permettre à l’Église en Afrique de réagir efficacement à la situation de mauvaise gouvernance, de conflit, d’injustice et de corruption dans de nombreux pays Africains.
Le 27 Mars 2019 les participants ont rendu visite à l’Iman du Caire.