Le Centre Pastoral Monseigneur Nicolas OKIOH de Natitingou a accueilli du 12 au 13 février 2020 une trentaine d’acteurs du réseau Caritas Bénin. L’objectif de cette rencontre était d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en application des Normes de Gestion de Caritas Internationalis (NGCI) au sein du réseau Caritas Bénin.

Caritas Internationalis, l'un des plus grands réseaux d'aide humanitaire à travers le monde s’est dotée depuis fin 2014 de nomes de gestion auxquelles doivent se conformer toutes les Caritas Nationales membres. En septembre 2016, la Direction nationale de Caritas Bénin avait formé les acteurs des Caritas diocésaines sur la mise œuvre de ces normes. Depuis lors, les Caritas diocésaines avaient élaboré le plan d’amélioration de leurs pratiques de gestion. Après trois ans de mise en œuvre, il s’avère judicieux de s’arrêter pour apprécier le chemin parcouru. C’est dans ce cadre que s’inscrit cet atelier qui a été organisé avec l’appui technique et financier du Crs-Bénin.

Les travaux dudit atelier ont permis aux participants de :
• faire l’auto-évaluation à date de Caritas Bénin par rapport aux NGCI ;
• préparer le dossier complet d’auto-évaluation des NGCI de Caritas Bénin à soumettre à la confédération internationale ;
• évaluer les progrès réalisés par chacune des Caritas diocésaines dans la mise en œuvre de leur plan d’amélioration respectif ;
• préciser les besoins spécifiques en renforcement de capacités du réseau Caritas Bénin.

Les réflexions, échanges et travaux se sont déroulés sous le contrôle du Conseil d’Administration qui est fortement représenté.

A la fin des travaux les acteurs du réseau Caritas Bénin ont reçu la visite de Monseigneur Antoine SABI BIO, Evêque du diocèse de Natitingou.

Après avoir remercié les participants pour tout ce qu’ils font pour aider les chrétiens à mieux vivre leur devoir de charité, Monseigneur Antoine SABI BIO leur a renouvelé la confiance des Évêques du Bénin. Il les a également exhorté à se considérer comme « envoyés en mission » par l’Église du Bénin. « Vous êtes des collaborateurs de la Conférence Épiscopale du Bénin » a-t-il précisé.