Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

Ebola : L’Union africaine veut éviter un impact social et économique.

Réunie à Addis-Abeba le lundi 8 Septembre, l’Union africaine (UA)  a exhorté « tous les pays membres à lever toutes les interdictions de voyage afin que les gens puissent se déplacer entre pays et faire du commerce et afin de favoriser les activités économiques ».
Dès l'ouverture de la session, la présidente de la commission de l'UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, a déclaré que « nous devons faire attention à ne pas mettre en place des mesures qui auraient un impact social et économique supérieur à celui de la maladie elle-même ». Le souci ici est «d'empêcher que la crise humanitaire ne vienne se greffer sur la crise liée à l’épidémie. C’est-à-dire qu’il faut éviter de créer des conditions où l’économie, où la vie va s’arrêter dans les pays qui sont les plus affectés, en particulier en Afrique de l’Ouest. » Toutefois, l'UA n'a pas manqué de souligner l'importance de mettre en place des mécanismes de surveillance aux aéroports, aux ports et aux postes frontières.
En mi-août, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait estimé que le risque de transmission du virus Ebola lors des voyages en avion est si faible qu'elle ne considère pas les grands aéroports comme présentant un risque élevé de propagation du virus. »  Cependant, nous estimons que nous devrons redoubler de vigilance dans les transports communs inter-ville ou inter-État,  dans les marchés et dans les salons de coiffure,  car ce virus se transmet « seulement » par contact direct avec des fluides corporels de personnes infectées ou des objets, comme des aiguilles de seringues contaminées.
Tous ensemble, mobilisons-nous pour un Bénin sans Ebola : (#BeninSansEbola)


  • Le Staff

pp5 webPère Philippe SANHOUEKOUA

Directeur National

Contacter

 

PhilippeGood webPhilippe AHOUANYE

Directeur Admin. et Finan. (DAF)

Contacter

 

 

 

Blandine2 webBlandine BABADANKPODJI

Directrice des programmes

Contacter

 

huguette web Huguette TONOUKOUEN

Assistante de Direction

Contacter

prosper webGbèdonou Prospere HOUETO

Chargé du Suivi-Evaluation

Contacter

françois marie webFrançois-Marie DJIVOH
Coordon.. projet NMF Fonds Mondial
Conctacter

 

benedicta webBénédicta SEGLA

Coordinatrice Projet OEV-Boîte à Mémoire

Contacter

 

fidele2 webFidèle KOUKPONOU

Référent DIRO

Contacter

IMG 4033 biswebSimplice GOUDOU

Coordonnateur Projet C-RAFT-USAID

Contacter

bernard webBernard KANMADOZO

Chargé de communication

Contacter

Echos des diocèses

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

Le mardi 24 janvier 2017 au Centre Paul VI, le Scdih - Caritas Cotonou a organisé une mini foire pour promouvoir, valoriser et commercialiser les produits des femmes rurales. Les femmes de Vingt (20)...

A travers les Caritas diocésaines, chargées de la coordination de la pastorale sociale, les diocèses du Bénin travaillent pour  le développement intégral de tout homme et de tout l'homme. Dans ce...

Vingt neuf (29) femmes et cinq (5) hommes, promoteurs de micro entreprises et Activités Génératrices de Revenus (Agr) ont été formés pendant cinq (5) jours ouvrables sur la gestion des entreprises. C...

Ils sont trois cent quatre (304) participants venus de vingt-cinq (25) paroisses du diocèse de Lokossa, rassemblés dans l’enceinte du collège catholique de Comé. Le Jeudi 21 juillet, ces jeunes tous m...

More Articles

More From: Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi