Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

Projet PALU-ALAFIA - Les OCB de la Commune de DANGBO en fête

Les 65 Organisations Communautaires de Base (OCB) du projet PALU-ALAFIA de la Commune de DANGBO ont organisé une fête le 28 octobre 2015 pour manifester leur satisfaction de la mise en œuvre du projet dans leur localité. Ce projet de prise en charge communautaire du paludisme par les CTA (Combinaison Thérapeutique à base d'Athémésinine) est financé par le Fonds Mondial de lutte contre la tuberculose, le VIH/SIDA et le paludisme. CRS est le Récipiendaire Principal et CARITAS BENIN, un des Sous-Récipiendaires intervient dans deux zones sanitaires regroupant 6 communes : Adjohoun, Bonou, Dangbo, Porto-Novo, Aguégués et Sèmè-Podji.

Portant des T-shirts imprimés pour la circonstance, les membres des OCB ont démarré les manifestations par un défilé à travers l'Arrondissement de Dangbo. Ainsi, partant du rond point à l'entrée de la ville, ils ont marché jusqu'à leur lieu habituel de réunion, dansant au rythme des tam-tams et chantant avec des messages de sensibilisation pour vaincre le paludisme.

Dans son intervention, le représentant des OCB a rappelé que dans le passé, les revenus de leurs activités économiques étaient consacrés à l'achat des médicaments, les soins et hospitalisations de leurs enfants dans des Centres de Santé de Dangbo, voire à l'hôpital de Porto-Novo. C'est dans ces conditions que sont arrivés les CTA du projet PALU-ALAFIA. Septiques au départ, quelques uns parmi leurs membres ont fait l'expérience de traitement des enfants de leur village. Ils ont eu une entière satisfaction. Depuis lors, les revenus des activités économiques sont désormais consacrés à l'achat de ciment pour des constructions de bâtiments. Ce qui contribue à l'amélioration de leurs conditions de vie et au développement du pays. Les membres des OCB de Dangbo ont souhaité que le projet se poursuive aussi longtemps que possible dans leur commune au profit non seulement des enfants de 0 à 5 ans comme actuellement, mais également si possible avec l'intégration des adultes parmi les bénéficiaires. Ils ont particulièrement apprécié l'introduction des TDR (Test de Diagnostic Rapide) dans les activités du projet pour une fiabilité dans le traitement.

Dans une brève intervention, Monsieur DOHA Maxime, Facilitateur Communautaire du projet pour la Commune de Dangbo, a souhaité une appropriation des activités du projet par les OCB de la commune quand le projet arrivera à sa fin prévue pour décembre 2015.

Monsieur AHOUANYE Philippe, Directeur Administratif et Financier de CARITAS BENIN, représentant le Père Philippe SANHOUEKOUA, Directeur National de l'institution, a remercié les OCB pour la confiance placée au début du projet en la CARITAS BENIN, confiance qui a permis d'obtenir des résultats satisfaisants pendant 7 ans. Il a encouragé les membres des OCB à poursuivre leurs efforts pour la protection de la santé de leurs enfants contre le paludisme et les autres maladies, car ces enfants sont leur espoir et l'avenir de la nation. Il en a profité pour rappeler les autres actions menées par CARITAS BENIN au profit de toute personne dans le besoin, sans distinction de religion, de race, d'ethnie, de parti politique, etc. Il a également émis le vœu d'une appropriation du projet par les OCB, par exemple, une poursuite des activités de sensibilisation quand bien même le projet serait arrivé à sa fin.

Par des agapes fraternelles et la danse, les membres des Organisations Communautaires de Base de Dangbo ont poursuivi toute la journée leurs réjouissances.

Paul LOKOSSOU


Echos des diocèses

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

Le mardi 24 janvier 2017 au Centre Paul VI, le Scdih - Caritas Cotonou a organisé une mini foire pour promouvoir, valoriser et commercialiser les produits des femmes rurales. Les femmes de Vingt (20)...

A travers les Caritas diocésaines, chargées de la coordination de la pastorale sociale, les diocèses du Bénin travaillent pour  le développement intégral de tout homme et de tout l'homme. Dans ce...

Vingt neuf (29) femmes et cinq (5) hommes, promoteurs de micro entreprises et Activités Génératrices de Revenus (Agr) ont été formés pendant cinq (5) jours ouvrables sur la gestion des entreprises. C...

Ils sont trois cent quatre (304) participants venus de vingt-cinq (25) paroisses du diocèse de Lokossa, rassemblés dans l’enceinte du collège catholique de Comé. Le Jeudi 21 juillet, ces jeunes tous m...

More Articles

More From: Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi