Dans le cadre de l’Accompagnement de Proximité Personnalisé (A2P) qu’assure le programme Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel (DIRO), l’Accompagnateur commis pour le Bénin, M. Christian ETONGO-ILENGO ainsi que le Responsable du volet KM, Paul-Martial AGBOBLI, effectuent au Bénin du 9 au 11 Août 2017, une mission d’appréciation et de consolidation des changements sur le plan opérationnel et institutionnel.
Les échanges qu’ils auront avec les acteurs clé de Caritas Bénin leur permettront entre autres, de
• Faire un point d’étapes de la mise en œuvre de le Plan d’accompagnement de Caritas Bénin, à six mois de la fin du programme Phase 2 concernant la réalisation des activités et du budget alloué au programme ;
• Apprécier les changements ainsi que les mesures de consolidation appropriées de ces changements ;
• Appuyer la finalisation de la fiche pays en lien avec les recommandations de l’APP et les plans d’amélioration Normes de Gestion de Caritas Internationalis issus de leur auto-évaluation ;
• Faire une ébauche de plan d’accompagnement de la période 1 phase 3 ;
• Faire émerger un projet Knowledje Management (KM) à partir du projet de prise en charge pyscho affective des Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) selon la méthodologie dite de la « Boîte à mémoire » ;
• Avoir des échanges sur les différents projets en cours de réalisation.

Ils auront aussi des échanges avec le staff de Caritas Bénin sur la mise en œuvre du volet Management des Connaissances du programme et sa participation à la Communauté de Pratiques dans laquelle elle s’est inscrite.

Comment réaliser une bonne capitalisation et donner une meilleure visibilité aux interventions de l’Eglise Catholique Romaine du Bénin dans les domaines social et de l’humanitaire ?

A part Caritas Bénin, d’autres commissions spécialisées de la Conférence Episcopale du Bénin s’occupent de la pastorale des migrants, de l’Education, de la Santé et de Justice et Paix. Toutes ces commissions œuvrent à l’épanouissement des mêmes populations et n’ont aucun cadre formel qui permettrait une synergie d’actions entre elles et Caritas Bénin.

En Août 2016, le Saint Père, le Pape François avait créé le dicastère du Développement Humain Intégral. Entré en fonction le 1er janvier 2017, ce dernier dicastère regroupe Cor unum, la pastorale des migrants, Justice et Paix et la Santé. Il convient alors que dans les Eglises locales, le mécanisme approprié soit trouvé pour une synergie d’action entre les entités de la pastorale sociale.

C’est dans ce cadre que Caritas Bénin, a regroupé à Lokossa les directeurs nationaux et diocésains de Caritas, de la pastorale des migrants, de Justice et Paix, de la Santé et de l’Education.
L’objectif de cette rencontre est de créer un cadre institutionnel de collaboration efficace entre les commissions de la Pastorale Sociale de l’Eglise Catholique Romaine.

Il s’agira d’établir entre toutes ces commissions des relations de partenariats durables, fondées sur la confiance et le consensus, offrant à l’ensemble des parties prenantes la possibilité d’apporter leurs contributions à la réalisation d’objectifs communs. Ainsi pourront être jetées les bases consensuelles de l’élaboration d’un rapport consolidé des commissions de la Pastorale Sociale de l’Eglise du Bénin. C'est dire que donc dans un avenir proche, on aura pourra mieux apprécier le poids des interventions de l’Eglise Catholique dans les domaines du social et de l’humanitaire dans notre pays le Bénin.

Cet atelier est financé par le programme du Développement Institutionnel et du Renforcement Organisationnel (DIRO).

Les Référents DIRO des onze pays d’Afrique impliqués dans le processus A2P-DIRO (Accompagnement de Proximité Personnalisé –Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel), les deux Experts DIRO et trois membres du personnel pôle Afrique du Secours Catholique-Caritas France, sont en atelier à Lomé au Togo du 19 au 25 Février 2015. Les objectifs de cet atelier sont :

Du 6 au 8 Février 2017, Caritas Bénin a accueilli une délégation de la Cadev Niger pour une visite d’échange.

Ont effectué le voyage sur Cotonou :
- Mme Saadou Odile Douramane, Présidente du Conseil d’Administration (CA),
- M. Lankouandé Alphone, Secrétaire Générale du CA,
- Mme Ferron Denise, Trésorière du CA,
- Mme Attama Sabine, Directrice de Caritas Niamey et
 -M. Tchiombiane Daniel, Chargé de Programme.

Dès leur arrivée, ils ont eu un bref entretien avec le Père Philippe Sanhouékoua, Directeur National de Caritas Bénin puis ont suivi avec intérêt deux présentations. La première a porté sur la politique de mobilisation de Caritas Bénin et la seconde sur le plan biennal de mobilisation de ressources. Ces deux communications ont été suivi d’une série de questions-réponses pour une meilleure compréhension. Ceci a conduit à des partages d’exemples concrets de mise en œuvre de mécanisme de mobilisation de ressources. Aussi, a-t-il a été questions du comité de veille stratégique, de l’organisation de la campagne de carême et de la semaine Nationale de Charité, des activités génératrices de revenus, de la mise en valeur des terres, de la soumission aux appels à projet, de la collecte des fonds privés etc.

Après ces échanges avec la Direction Nationale, la délégation de la Cadev a rencontré le Père Directeur de la Caritas Diocésaine de Cotonou . Il était entouré de son équipe. Les mêmes thématiques ont encore été abordés mais avec comme spécificité, leur mise en œuvre dans un diocèse. Le fonctionnement des Communauté d’Epagne et de Crédit Interne a suscité beaucoup d’intérêts. Par ailleurs, un accent particulier a été également été mis sur l’importance de la dynamisation des délégations paroissiales de Caritas dans le processus de mobilisation de ressources. Cette dynamisation se fait toujours avec la forte implication des curés de paroisses qui sont de véritables leviers de réussite. Le rôle non moins important des fidèles laïcs a été évoqué car ils sont les premiers partenaires des Caritas paroissiales et villageoises.

La visite d’échange ne s’est pas déroulée uniquement dans les bureaux. En effet, les délégués de la Cadev ont eu l’opportunité d’assister à la foire d’exposition des produits agricoles des groupements de Caritas Cotonou et de découvrir le centre de récupération des enfants et mères malnutris de Agla.

Les femmes des groupements de la zone Allada Toffo Zè ont exposé ce mardi 7 février 2017 des produits tels que huile rouge, aklui, amuse gueule, gari, tapioka ananas, fromage de soja, papaye, ananas pain de sucre etc. Ce fut l’occasion d’acheter des produits naturels « made in Benin ».

La visite du centre de Agla a permis aux amis de Caritas Niger d’apprécier l’importance d’une bonne relation avec les bénéficiaires : une très grande familiarité ou fraternité les liaient avec les agents de Caritas.

A la fin de leur visite, Mme Saadou Odile Douramane, Présidente du Conseil d’Administration, a confié au staff de la Direction National que : « C’est impressionnant de voir que ceux sont les agents de Caritas Bénin qui se mobilisent pour mobiliser des ressources ». Selon elle, les objectifs de ce voyage d’échange sont largement atteints. Elle précise : « Nous partons satisfaits de ce que nous avons vu, de ce que nous avons entendu et de cette expérience que nous venons faire ».

 

Dans le cadre du Programme A2P DIRO (Accompagnement de Proximité Personnalisé suivant l’approche du Développement Institutionnel et le Renforcement Organisationnel) conçu par le Secours Catholique et mis en œuvre par Caritas Bénin, les Directeurs Diocésains et Dational, le 2e vice présidente de Caritas Bénin, ont suivi un atelier de renforcement de capacité à Lokossa du 8 au 12 décembre.

Kinshasa, le 10 décembre 2015 (caritasdev.cd) : La coordination du programme d’Accompagnement de Proximité Personnalisé de Développement Institutionnel et de Renforcement Organisationnel (A2P-DIRO), en partenariat avec Caritas Africa et Caritas Congo Asbl, organise un atelier opérationnel à Kinshasa. Ouvertes jeudi, ces assises à deux phases se clôtureront mardi 15 décembre 2015, au siège de la Caritas Congo Asbl.

Y prennent part, les référents DIRO et les Responsables Administratifs et Financiers (RAF) des Caritas partenaires de la phase 1 du programme : Caritas Benin, Burkina-Faso (OCADES), Burundi, Congo/Brazzaville, Congo /RDC, Côte-d’Ivoire, Mali, Niger (CADEV), Sénégal, Tchad (UNAD) et Togo (OCDI). La seconde catégorie des participants est composée de l’équipe de coordination dudit programme, ainsi que deux Consultants.

Réunis depuis le lundi 14 juillet, les référents DIRO de onze (11) Caritas Nationales sont en formation à Lomé jusqu'au vendredi 18 juillet.

Cette rencontre qui se tient dans le cadre du programme A2P-DIRO a connu également la participation de deux représentants du Secours Catholique Caritas France (SCCF), deux membres de la coordination du programme à Lomé et d'un expert DIRO du SCCF .

La phase actuelle du programme d’Accompagnement de Proximité Personnalisé / Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel (A2p-Diro) en cours depuis 2012 prend fin en 2015. La prochaine couvrira la période 2016-2018 et sera prioritairement orienté vers l’approche « changement ». Au cours de l’atelier de Lomé en février 2015, les référents Diro ont mieux appréhendé cette approche et se sont appropriés le cadre stratégique global des Caritas élaboré par les Evêques et Directeurs Nationaux / Secrétaires Généraux.

Avec l’appui des consultants Diro, chaque Caritas devrait organiser dans son pays, un atelier pour permettre aux principaux acteurs du réseau d’identifier de manière participative et consensuelle les changements prioritaires de leur Caritas pour 2016 – 2018 d’une part et de définir leur plan de changement 2016 sur la base du cadre stratégique global.

C’est dans cet esprit que du 14, 15, 16 Avril 2015, Caritas Bénin organise son atelier pays dont les objectifs sont :

  • Expliquer la démarche de la phase 2 du programme ;

  • Identifier les changements prioritaires de la Caritas pour 2016 - 2018 à partir du cadre stratégique de changements du réseau Caritas DIRO, en articulation avec le plan stratégique actuel de la Caritas ;

  • Définir le plan de changements (activités) 2016 de la Caritas ;

  • Formuler les demandes d’accompagnement pour 2016.

Cette rencontre qui aura lieu à l’Ombre du Sanctuaire (Dassa-Zoumè ) connaitra la participation du Président et du Vice-Président du conseil d’administration, du Directeur National, de tous les Directeurs Diocésains et du staff de la Direction Nationale de Caritas Bénin. Elle sera co-animée par Paul Samangassou et Fidèle Koukponou, respectivement Consultant et Référent Diro.

attcapitalisationDepuis plus d’un demi-siècle, Caritas Bénin œuvre aux côtés des pauvres et des exclus sociaux pour l’amélioration de leurs conditions de vie. Ses multiples réalisations dans les domaines de la santé, de l’enfance malheureuse, de l’autonomisation et formation des personnes vulnérables, du renforcement des communautés à la base et animation des groupements, ont eu des impacts positifs sur les bénéficiaires et ont inspiré plusieurs autres acteurs intervenant dans le social. Il est donc temps de valoriser l’expertise développée pendant plusieurs décennies. C’est ce qui a motivé l’organisation d’un atelier de capitalisation du 2 au 4 septembre au centre Monseigneur Agboka de Bohicon.

Trois jours durant, les participants venus des diocèses de Kandi, N’Dali, Parakou, Djougou, Abomey et du secrétariat national ont été formés aux processus de capitalisation et ont pu identifier et recenser les bonnes pratiques d’expériences qui ont cours au sien du réseau Caritas Bénin. Une fois valorisées, ces bonnes pratiques pourront alors être partagées avec l’Etat et les autres organisations de la société civile.

Au terme de ce processus de capitalisation :

-          Un document technique fusionnant 8 fiches de capitalisation dans 4 domaines de prédilection sera produit ;

-          Il sera mise en place et suivi un processus visant à faciliter une démarche de capitalisation au sein de tout le réseau de sorte à faire croître une dynamique de capitalisation et de partage des bonnes pratiques.

Ayant saisi la  juste mesure les enjeux de cet atelier, les acteurs du réseau Caritas Bénin présents ont suivi avec grand intérêt les différentes communications et se sont donnés à cœur joie aux divers travaux de groupes. Ils espèrent ainsi garantir la qualité de leurs actions et ainsi que leurs effets positifs sur les bénéficiaires puis faire gagner en crédibilité face aux autres institutions, bailleurs de fonds, etc.