Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

A2P-DIRO : Les acteurs des Caritas diocésaines sont initiés aux outils du diagnostic social

 

PHOTO_ATELIER_LOKOSSA_copieDu 05 au 09 août 2013, une vingtaine de participants venus de tous les diocèses du Bénin se sont retrouvés au Centre d’Accueil Henri VIGNONDE de Lokossa pour un atelier de renforcement de capacité.

L’objectif de cet atelier était de faire acquérir aux participants des connaissances théoriques et pratiques sur la Méthode Accélérée de Recherche Participative (MARP) et de renforcer ainsi les capacités des équipes d’intervention au niveau communautaire à s’approprier des méthodes participatives de diagnostic, d’évaluation sociale et de planification des activités.

Trois moments forts ont marqué ces cinq jours de formation : la définition théorique des concepts, des études de cas pratiques en petits groupes et enfin la simulation sur le terrain.

La définition des concepts a permis aux participants de découvrir et de comprendre les outils tels que la MARP, le Guide d’entretien, le Questionnaire d’entretien, l’arbre de problèmes, les 05 pourquoi, le diagramme d’ISHIKAWA, les 05 M et le QQOQC.

Si le guide d’entretien, le questionnaire d’entretien et le focus group permettent de recueillir des informations, l’arbre des problèmes permet une évaluation anticipative d’une situation donnée, d’en identifier un problème central, d’analyser ses causes et effets puis de déterminer des stratégies d’intervention et de résolution.

L’analyse exhaustive des causes est réalisée grâce à l’outil "les 05 pourquoi" qui permet d’atteindre la cause véritable du problème.

Le diagramme d’Ishikawa est un outil de gestion qui se  base sur la détermination des différentes causes possibles d’un effet ou d’un problème. Il est schématisé sous la forme du squelette d’un poisson dont chacune des arêtes représente le domaine dans lequel les causes de l’effet seront déterminées. Ces domaines sont : la Méthode, le Milieu, la Matière, la Main d'œuvre et la Matériel (ou le Moyen).

L’utilisation du QQOCQ conduit à se poser les questions suivantes : Quoi ? Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Cet outil permet une meilleure description mais non exhaustive de la situation objet d’analyse.

C’est dans une ambiance conviviale et fraternelle que les participants ont acquis plusieurs autres notions telles que les techniques d’andragogie, la gestion des groupes et quelques techniques de communication.

Les séances de pratiques et de simulation ont été l’occasion pour les équipes d’intervention des diocèses, d’opérationnaliser les acquis théoriques. Les organisateurs peuvent donc à juste titre espérer une meilleure efficacité sur le terrain.

Cet atelier de formation s’inscrit dans l’axe du renforcement des capacités du personnel du réseau Caritas Bénin du programme  "Accompagnement Personnalisé de Proximité - Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel"  (A2PDIRO).

André okuaati N'tcha

Caritas diocésaine de Natitingou


Echos des diocèses

Le faible accès aux services financiers des femmes des communautés rurales, la faible organisation des femmes à saisir les opportunités d’affaire et le manque de confiance en soi sont, entre autres, l...

L’hygiène et l’assainissement de base est l’un des secteurs privilégiés de la Caritas & Développement du diocèse de KANDI, pour un meilleur développement du département de l’Alibori. Ainsi depuis ...

Enfin de l'eau potable pour la population de Kingbé

Jusqu’au 13 juillet 2017, les 700 habitants du village Kingbé, dans l’arrondissement de Oungbègamè, commune de Djidja devraient parcourir plusieurs kilomètres pour avoir de l’eau potable et consommabl...

Le samedi 08 Juillet 2017, le centre de santé Bodarima ‘’Divine Miséricorde’’ de l’arrondissement de Kotopounga dans la commune de Natitingou, a écrit une autre belle page de son histoire : une a...

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

More Articles

More From: Caritas Porto-Novo Caritas Kandi Caritas Abomey Caritas Développement Natitingou Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou