silcs_uneChaque année depuis 2007, en moyenne 4400 personnes, majoritairement des femmes, exclues des cibles des Institutions de Micro Finance se mettent ensemble pour constituer des communautés Epargnes et de Crédits Internes (Ceci). Les membres de ces groupements, malgré leurs maigres revenus, arrivent à épargner des montants variant de 12.000.000 à 48.000.000 Fr CFA et s’allouent des crédits pour mener des activités génératrices de revenus. Cette prouesse est le fait du Projet Savings and Internal Lending Communauties (Silc) de la Caritas Diocésaine d’Abomey. Celle-ci a remis aux représentants de 195 groupements leur attestation de maturité. C’était le jeudi 31 Mai 2012 au stade municipal de la commune de Covè

La cérémonie de remise des attestations aux membres des groupements des communes de Covè, Zakpota et Zagnanado a connu la participation de plusieurs autorités religieuses et administratives.

Dans son allocution (cliquer ici), le Père Eustache Nobimé, Coordonnateur de la Caritas Diocésaine d’Abomey, a brièvement décrit le contexte dans lequel le projet Silc a été conçu : l’extrême pauvreté des milieux ruraux, les formalités administratives d’inscription et d’ouverture des comptes des IMF inaccessibles aux populations pauvres et analphabètes. Il fallait trouver un moyen pour permettre à ces populations d’avoir accès à un système de financement communautaire et de proximité.

Selon le Père Eustache N. grâce à ce projet 3400 à 5118 personnes ont pu, annuellement, réaliser des épargnes dont les montants varient de 12 à 48 millions selon les groupements. Les crédits alloués grâce à ces épargnes ont permit d’augmenter le niveau de sécurité en moyen de subsistance des bénéficiaires. Devant des résultats aussi éloquents qu’épatants, le coordonnateur de la Caritas Diocésaine d’Abomey a exprimé sa reconnaissance envers les partenaires dont le Crs-Bénin.

Très honoré de la maturité d’organisation dont ont fait preuve les groupements lauréats du jour, le Représentant Résidant du Catholic Relief Services ( Crs), M. Christophe Droeven a brièvement fait l’historique du partenariat Crs-Caritas Diocésaine d’Abomey. Il a également précisé que de Septembre 2007 au 31 Mars 2012, 1165 Communautés d’Epargne et de Crédits Internes (Ceci) ont accueilli 22.176 membres dont 90% sont des femmes. Selon M.Christophe D. les Ceci sont de véritables moyens de mobilisation communautaire et sociale. Elles sont également une des stratégies de micro finances inclusive, instrument éprouvés de lutte contre la pauvreté.

Pour la sœur Léonie Dochamou, Secrétaire Générale de Caritas Bénin, représentant de Mgr Eugène Houndékon empêché, les services financiers que sont l’épargne, le crédit et l’assurance se sont révélés comme des outils efficaces de création de la richesse. Un accès permanent à ces services peut aider les pauvres à regagner le contrôle de leur vie. Grâce à eux, les pauvres pourront accéder à l’alimentation, à la sécurité, au bien être matériel, à un statut social et pourront financer l’éducation de leurs enfants.

Toujours au nom de l’ordinaire des lieux, sœur Léonie D. à inviter les récipiendaires à persévérer dans l’application des bonnes pratiques acquises au cours de leur formation pour la joie leur famille et de la communauté toute entière.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS