Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

Le diocèse de Dassa à la découverte de la Caritas

dassa01

Prêtres et religieuses du diocèse de Dassa-Zoumè, rassemblés autour de leur administrateur apostolique, Mgr Antoine Ganyé font la découverte de la Caritas Bénin à l’occasion de leur rentrée pastorale 2011-2012.

Vendredi 28 octobre 2011, à dans la salle de conférence de l’évêché, le diocèse de Dassa-Zoumè accueille une délégation du secrétariat national de la Caritas Bénin. Elle est composée du Père Zacharie Kpossou, Chef du Département Animation et de Bernard Kanmadozo, Chargé de communication. Invités par l’Administrateur Apostolique de Dassa, Mgr Antoine Ganyé, Archevêque de Cotonou, dans le cadre de la rentrée pastorale 2012-2013, ces représentants de la Caritas ont entretenu une soixantaine de prêtes et religieuses du diocèse de Dassa sur l’identité et la mission de la Caritas. Venus des 23 paroisses et de toutes les localités du diocèse et en présence de leur pasteur, et conformément au programme aménagé pour la circonstance, les participants ont été instruits sur le rôle et l’importance de la Caritas dans une communauté chrétienne.

dassa2 dassa3
Vues partielles des participants

Intervenant à tour de rôle, le Père Kpossou et M. Bernard ont montré à l’assistance que Caritas est un instrument dont dispose l’Eglise pour accomplir sa mission d’évangélisation. Une mission qui n’est d’autre que celle de Jésus-Christ : Annoncer et manifester aux hommes l’Amour infini et insondable de Dieu pour tout homme. A en croire la délégation, la Caritas accomplit cette mission au moyen de la pastorale d’ensemble encore appelée pastorale globale qui repose sur trois piliers inséparables et indissociables : la pastorale prophétique, la pastorale liturgique et la pastorale sociale.

Pour ces deux délégués, la pastorale prophétique, par l’annonce de la parole de Dieu et l’enseignement des apôtres vise à susciter et entretenir la foi pour que l’amour de Dieu soit perçu, reçu, accepté et vécu. Elle favorise la communion effective avec Dieu et renforce la foi, à travers les célébrations et l’oraison. La pastorale sociale quant à elle, est le témoignage et l’exercice de la charité. Elle incombe à tout baptisé et permet de faire toucher du doigt l’Amour de Dieu pour les hommes. Il s’agit ici de rendre vivant et de concrétiser par des œuvres cet amour reçu à travers la pastorale prophétique, nourri et renforcé par la pastorale liturgique. La pastorale sociale a donc pour cible tout Homme aux prises à des situations avilissantes ou dégradantes. En tant qu’instrument de cette pastorale sociale, Cartas met en œuvre plusieurs actions pour permettre aux hommes et aux femmes de passer des conditions de vie peu valorisantes à des conditions plus dignes en faisant progresser la solidarité, la paix et la justice sociale. Caritas réalise sa mission en développant des activités d’assistance, de promotion humaine et de changement social. Ces diverses actions seront guidées par les orientations pastorales del’Eglise de Dieu en Afrique au cours des années 2012 à 2013..

Porteur du message de la secrétaire générale de la Caritas Bénin, Sœur Léonie Dochamou, le père Kpossou informe l’assistance qu’elle mettra un point d’honneur à la mise en œuvre des propositions post synodales de l’Eglise d’Afrique qui constituent la base du nouveau plan stratégique de Caritas Bénin. Le développement des divers axes de stratégie de ce document de référence sera, pour Caritas Bénin, une réponse aux propositions post synodales du pape Benoît XVI. Mettant un terme à cette rencontre de découverte de la Caritas et exprimant sa joie et sa satisfaction, Mgr Antoine Ganyé a exhorté tous les curés de paroisse présents à réellement devenir des Caritas conformément à leur engagement baptismal. Pour Mgr, vaine sera la consécration d’un prêtre ou d’une religieuse si un seul membre de la communauté dont il a la charge ne comprend pas et ne s’approprie pas ce devoir de charité envers les malades, les orphelins, les pauvres et les exclus.
Bernard Kanmadozo


Echos des diocèses

Le faible accès aux services financiers des femmes des communautés rurales, la faible organisation des femmes à saisir les opportunités d’affaire et le manque de confiance en soi sont, entre autres, l...

L’hygiène et l’assainissement de base est l’un des secteurs privilégiés de la Caritas & Développement du diocèse de KANDI, pour un meilleur développement du département de l’Alibori. Ainsi depuis ...

Enfin de l'eau potable pour la population de Kingbé

Jusqu’au 13 juillet 2017, les 700 habitants du village Kingbé, dans l’arrondissement de Oungbègamè, commune de Djidja devraient parcourir plusieurs kilomètres pour avoir de l’eau potable et consommabl...

Le samedi 08 Juillet 2017, le centre de santé Bodarima ‘’Divine Miséricorde’’ de l’arrondissement de Kotopounga dans la commune de Natitingou, a écrit une autre belle page de son histoire : une a...

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

More Articles

More From: Caritas Porto-Novo Caritas Kandi Caritas Abomey Caritas Développement Natitingou Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou