Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

Grande sensibilisation des Samuel du diocese de Lokossa sur les objectifs, les domaines d'intervention et les actions réalisées par Caritas dans le diocèse

Ils sont trois cent quatre (304) participants venus de vingt-cinq (25) paroisses du diocèse de Lokossa, rassemblés dans l’enceinte du collège catholique de Comé. Le Jeudi 21 juillet, ces jeunes tous membres du groupe des Samuel (les servants de messe) ont échangé à bâton rompu avec la chargée de programme de la Caritas Diocésaine de Lokossa, sur la Caritas, les objectifs, ses moyens d’intervention, et les actions réalisées.

L’essentiel de cet évènement est condensé dans les points qui suivent : les travaux de groupe , les sketchs , la plénière, et des Questions- débats.

Dans une dynamique participative, les jeunes Samuel ont participé à des travaux de groupe à l’issue desquels une synthèse a été réalisée et restituée en plénière. Ces travaux ont permis de jauger le niveau de connaissance des participants sur la Caritas et de recueillir leurs aspirations. Un autre groupe de Samuel a été mis à contribution pour la mise en scène de deux scénarii sur les interventions de la Caritas.

 

Ce que les servants de messe savent de la Caritas Diocésaine de Lokossa

Pour ces jeunes, la Caritas travaille pour l’épanouissement de l’homme, le secours au réfugier. La Caritas travaille pour la paix et la Caritas pourvoit aux besoins des démunis.

Ce qu’aimeraient savoir les servants de messe du diocèse sur la Caritas Diocésaine

 

  • Les sources de revenus de la Caritas

  • L’objectif global de la Caritas

  • Le fondateur de la Caritas Diocésaine de Lokossa

  • La signification du mot Caritas

  • Les partenaires de la Caritas

  • Ce que fait la Caritas à l’endroit des jeunes sans emplois

Les scénarii explicatifs

Pour introduire les réponses à ces différentes préoccupations deux scenarii mis en scènes par les servants de messe ont été présenté.

Un premier scénario sur la gestion d’une catastrophe (un incendie, sécheresse et inondation) dans différentes localités. Les populations désemparées cherchaient un secours. La Caritas a répondu à leur appel.

Le deuxième scénario met en exergue la réalisation d’un ouvrage d’hydraulique dans la localité de Klouékanmey où la population était en difficulté avec l’appui d’un partenaire technique et financier.

Ces scénarii ont repris en partis ce que les participants savaient de la Caritas.

Sur les attentes des participants, la communicatrice est partie de la création de la Caritas Diocésaine par Monseigneur Robert Sastre. Elle a rappelé les objectifs de la Caritas qui opère sans distinction de race, de sexe, de religion ni d’ethnie.

La structuration du réseau sur l’ensemble du territoire national a été déclinée aux participants.

La signification du mot Caritas, charité, a été reprise et amplement explicité par la communicatrice. Les participants qui au départ ne se sentaient pas absolument inclus dans le devoir de la charité ont pris conscience de leur appartenance à la Caritas de par leur identité de chrétien et du fait qu’ils sont les premières ressources de la Caritas.

Ils se sont engagés à être des relais de l’information reçue dans leurs communautés respectives.

C’est dans une belle ambiance de joie et d’ovations qu’un terme a été mis aux échanges qui ont duré deux heures. Les mots de fins ont été prononcés par les pères Léon  Sakponou, Aumônier Diocésain des servants de messe, Xavier Tohouegnon  Directeur Diocésain de l’enseignement catholique.

 

Olivia Ayawa Dansoh


Echos des diocèses

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

Le mardi 24 janvier 2017 au Centre Paul VI, le Scdih - Caritas Cotonou a organisé une mini foire pour promouvoir, valoriser et commercialiser les produits des femmes rurales. Les femmes de Vingt (20)...

A travers les Caritas diocésaines, chargées de la coordination de la pastorale sociale, les diocèses du Bénin travaillent pour  le développement intégral de tout homme et de tout l'homme. Dans ce...

Vingt neuf (29) femmes et cinq (5) hommes, promoteurs de micro entreprises et Activités Génératrices de Revenus (Agr) ont été formés pendant cinq (5) jours ouvrables sur la gestion des entreprises. C...

Ils sont trois cent quatre (304) participants venus de vingt-cinq (25) paroisses du diocèse de Lokossa, rassemblés dans l’enceinte du collège catholique de Comé. Le Jeudi 21 juillet, ces jeunes tous m...

More Articles

More From: Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi