Parmi les attributions du département Education/Formation de la Caritas diocésaine et développement (CDD) de Natitingou, il y a le soutien et le suivi des internats. Habituellement, ce département selon ses possibilités, appuie en vivres et conseils les internats qui sont dans le besoin. Et très souvent, c’est au bureau de la Caritas que les responsables des internats viennent chercher ces vivres et conseils. Cette année, la Caritas a fait l’option de les rejoindre chacun là où il est et de passer un temps avec eux dans leur contexte. Ainsi, du mardi 19 au mardi 26 mars, une délégation de la CDD composée du Directeur Adjoint, le Père Virgile OUSSOU AKLI et du responsable du département Education-Formation, M. André N’TCHA N’DAH, a visité tous les internats enregistrés du diocèse de Natitingou.

Cette période de l’année est choisie à dessein : c’est la période de soudure ; les familles à nombreux enfants - comme les internats - vivent de crises alimentaires sérieuses. C’est pour constater le fait et le toucher du doigt que cette délégation s’était donnée le devoir de se trouver aux côtés des enfants. Ce qui fait que, avant de partir la délégation laissait toujours un  colis composé de deux ou trois sacs de maïs à chaque internat selon le nombre des enfants. Au fait, l’objectif de la visite était non seulement de les soulager quelque peu, mais surtout de rencontrer d’abord les enfants, les écouter, les encourager à étudier et leur donner des conseils ; ensuite d’échanger avec les responsables d’internats sur leur mode et genre de vie et enfin leur dire combien à travers la Caritas, tout le diocèse est de cœur avec eux et bien intéressée par ce qu’ils font.
Au total, la délégation a visité dix-huit internats parmi lesquels onze accueillent des enfants qui sont pris en charge par la Caritas. Elle s’est réjouie d’avoir fait ces bonnes actions. Elle a rendu grâce à Dieu pour tout. Elle s’est dite satisfaite de l’accueil qui lui a été réservé par les enfants et les différents responsables. Elle les a remerciés pour le travail qu’ils accomplissent dans l’éducation et la formation des citoyens de demain. Et avec ces paroles : ‘’c’est Dieu qui vous a envoyés’’ ; ‘c’est le dernier sac de maïs qu’on a sorti’’ ; ‘’j’ai parcouru tous les marchés de la zone sans trouver à en acheter’’ ; etc., c’est dire qu’il fallait vraiment faire ces tournées.

M. André N’TCHA
Responsable du département Education et formation / CDD– Natitingou