Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

L’inédit de Pâques

L’évènement qui a le plus attiré l’attention de la communauté Catholique de Natitingou et d’autres personnes à Pâques 2013, c’est le concert géant donné par la chorale des enfants Saint Emmanuel de la Cathédrale. Depuis sa création en effet, la chorale des enfants de la Cathédrale Saint Sauveur de Natitingou a toujours organisé un concert par an à l’occasion de la célébration de l’Enfant Emmanuel dont elle porte le nom. Et cela a toujours été un succès car, il n’y a rien de plus spectaculaire et plus captivant que de voir ces petits anges chanter avec leurs plus belles voix et une énergie sans pareilles. Mais exceptionnellement cette année, il a été retenu que c’est la Résurrection de l’Emmanuel qui serait marquée d’une pierre blanche. Et les enfants pour la circonstance, ont comblé les attentes des spectateurs.

En effet, on a mis les petits plats dans les grands pour que la chose soit de taille. Partant de l’uniforme que portaient les acteurs du spectacle, en passant par leur voix, les mouvements d’ensemble et l’harmonie avec les instruments, tout était si bien que, à l’annonce de la fin du spectacle la nuit du 31 mars, jour de Pâques vers 00h30, les spectateurs étaient toujours en place et n’étaient pas prêts à libérer les sièges. C’est dire donc que l’évènement était non seulement de taille, mais aussi très attendu car à Pâques, il y a moins de distractions. Ce spectacle a connu plus de 300 spectateurs dont le Curé, le père Antoine SABI BIO et la sœur Pauline SODOTE, Sœur de Saint Augustin conseillère de la chorale. Après le spectacle beaucoup se sont rapprochés des encadreurs et accompagnateurs des enfants pour leur adresser des félicitations pour la rigueur dans l’encadrement des enfants, le travail bien fait et ont aussi demandé de perpétuer ce genre de spectacle à Pâques.

Mme Léonie YORO
Responsable de la chorale des enfants et lectrice à la Cathédrale saint Sauveur de Natitingou


Echos des diocèses

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

Le mardi 24 janvier 2017 au Centre Paul VI, le Scdih - Caritas Cotonou a organisé une mini foire pour promouvoir, valoriser et commercialiser les produits des femmes rurales. Les femmes de Vingt (20)...

A travers les Caritas diocésaines, chargées de la coordination de la pastorale sociale, les diocèses du Bénin travaillent pour  le développement intégral de tout homme et de tout l'homme. Dans ce...

Vingt neuf (29) femmes et cinq (5) hommes, promoteurs de micro entreprises et Activités Génératrices de Revenus (Agr) ont été formés pendant cinq (5) jours ouvrables sur la gestion des entreprises. C...

Ils sont trois cent quatre (304) participants venus de vingt-cinq (25) paroisses du diocèse de Lokossa, rassemblés dans l’enceinte du collège catholique de Comé. Le Jeudi 21 juillet, ces jeunes tous m...

More Articles

More From: Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi