Aujourd’hui notre planète est gravement menacée. Les changements climatiques sont une préoccupation permanente et pertinente. Ils sont simplement dus aux activités de l’homme qui progressivement détruit l’environnement sans aucun souci de réparation.
La Caritas Diocésaine et Développement de Natitingou à travers son département du développement rural se penche sur la question de la déforestation, des feux de végétation qui ne font que faire avancer le désert et réchauffer notre environnement.

Ainsi, le projet de reboisement a été initié avec l’aide du Secours Catholique France (SCF). Ce projet a pour objectifs de planter au moins 30.000 arbres par an dans certains villages de notre diocèse. Chaque année, nous installons les pépinières avec des paysans à qui nous expliquons le processus afin qu’ils soient eux-mêmes capables de le faire sans difficultés. Notre ambition est de les rendre indépendants pour qu’ils deviennent plus tard des pépiniéristes.
Pour cette année, nous avons déjà installé 5000 plants de pépinières des espèces telles que : l’anacardier, le faux-fromager, l’acacia auricuriformis, le Caya sénégalinsis , le Terminalia Catapa , le Gmélina arboréa, et quelques pieds de cacao que nous voulons expérimenter. Nous avons aussi installé une pépinière de 2.500 arbres du siège de la Caritas Diocésaine. Cette pépinière servira pour le reboisement dans les écoles.

  Nous continuerons progressivement l’installation de nos pépinières dans les mois qui suivent.

  Il faut aussi rappeler que les mêmes opérations s’effectuent dans les autres secteurs du diocèse.

Avec un peu d’efforts, nous sommes convaincus que nous arriverons à changer la mentalité de nos concitoyens. Pour nous, c’est le plus important. Que désormais les feux de végétation et la déforestation soient contrôlés pour le respect et l’équilibre de notre environnement.

M. Gilles ABALLO
Animateur du développement rural