Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

La Caritas Diocésaine de Natitingou à l’avant-garde de la Micro Assurance Santé

La Caritas Diocésaine de Natitingou à l’avant-garde de la Micro Assurance Santé

La Caritas Diocésaine et Développement (CDD) de Natitingou dans son souci de promouvoir tout homme et tout l’Homme, a initié depuis 2011 avec ses partenaires (C R S et N S I A), un projet de Micro Assurance Santé (MAS), pour les communautés rurales des arrondissements de Kotopounga et de Chabicouma.

Ce projet vise à soulager nos communautés vulnérables, dans la prévention des maladies et dans les soins à moindre coût après avoir souscrit à l’assurance.

Entre temps, le remplissage des paperasses faisait entorse au processus. Pour y remédier, le Catholic Relief Services (CRS) et la CDD ont introduit depuis Novembre 2013, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication à travers les mini Ipad. Ces tablettes sont utilisées par les animateurs dans l’enroulement des bénéficiaires et par les centres de santé prestataires pour les soins. Les animateurs après vérification des enregistrements synchronisent les données via internet, tout comme les centres de santé. Ces informations sont immédiatement reçues par la CDD, CRS et la Nouvelle Société Interafricaine d’Assurance (NSIA). La Caritas Diocésaine délivre enfin les cartes aux adhérents dans un bref délai.

C’est une grande innovation car, le temps d’attente est considérablement réduit. NSIA également n’a plus besoin des fiches de soins dans le règlement des factures aux centres de santé. Ce projet soulage nos communautés rurales car les centres prestataires sont les centres de santé d’arrondissement, ce qui les évite de parcourir de grandes distances pour se soigner. Il faut dire que nos cibles sont uniquement les membres de nos groupements de Communauté d’Epargne et de Crédits Internes et les membres de leur famille. Nous avons environ mille deux cent (1.200) adhérents. Cette expérience de Micro Assurance Santé s’étendra bientôt dans d’autres localités de notre diocèse, au regard des résultats très positifs obtenus en peu de temps.

Jean Pierre BAGRI (CDD Nati)


Echos des diocèses

Dans le but de renforcer les faibles moyens de production et de gestion des femmes du groupement « Sourou Tawi » (en langue lokpa : la patience paie) du village de Téoukpara dans l’arr...

Vue d'ensemble regroupant les acteurs Caritas les élus locaux et représentant des sinistrés

Dans la journée du vendredi 03 Mars 2017 le village de Sah-Condji situé à 2,5 km de la paroisse Ste Thérèse de l’enfant Jésus de Djanglamey (commune de Grand-Popo) a connu un incendie provoqué par des...

Le mardi 24 janvier 2017 au Centre Paul VI, le Scdih - Caritas Cotonou a organisé une mini foire pour promouvoir, valoriser et commercialiser les produits des femmes rurales. Les femmes de Vingt (20)...

A travers les Caritas diocésaines, chargées de la coordination de la pastorale sociale, les diocèses du Bénin travaillent pour  le développement intégral de tout homme et de tout l'homme. Dans ce...

Vingt neuf (29) femmes et cinq (5) hommes, promoteurs de micro entreprises et Activités Génératrices de Revenus (Agr) ont été formés pendant cinq (5) jours ouvrables sur la gestion des entreprises. C...

Ils sont trois cent quatre (304) participants venus de vingt-cinq (25) paroisses du diocèse de Lokossa, rassemblés dans l’enceinte du collège catholique de Comé. Le Jeudi 21 juillet, ces jeunes tous m...

More Articles

More From: Caritas BDBD / Parakou Caritas Lokossa SCDIH : Caritas Cotonou Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi