Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

Rentrée Pastorale à Porto-Novo: la question de la mobilisation de ressources en vue des oeuvres de charité

pastoaleporto110 octobre 2012, c’est la deuxième journée de la rentrée pastorale dans le diocèse de Porto-Novo. La salle de conférence de l’ancien séminaire de Ouando est remplie de prêtre, religieux et religieuses.

Invitée par le Père Léon Sagbohan, Coordonnateur de la Caritas dudit diocèse, la sœur Léonie Dochamou, Secrétaire Générale de Caritas Bénin, présente la mission de Caritas et l’urgence de la mise en place d’un mécanisme pérenne de mobilisation de ressource.

Dans sa communication, le sœur L. Dochamou a démontré le lien intrinsèque qui lie les pastorales prophétique, liturgique et sociale que l’Eglise met en œuvre pour évangéliser. S’appuyant quelques textes bibliques et patristiques, elle a insisté sur le fait que Caritas participe pleinement la mission de l’Eglise qui est d’annoncer au monde de ce temps que « Dieu est Amour ».

Partant de faits concrets, la Secrétaire Générale de Caritas a attiré l’attention de son auditoire que le fait que les hommes et les femmes de notre pays, de nos villes et campagnes subissent des conditions de vie plus pénibles. Les capacités des ménages à faire face à leurs besoins quotidiens s’amenuisent dangereusement. De nouvelles formes de pauvreté apparaissent et le nombre de personnes en détresse ne cesse de s’accroitre.

Face à ces situations, comment annoncer un Dieu d’Amour ? Se demande-t-elle. Juste avec des mots ?

Les œuvres sociales, à travers les gestes de solidarité, d’assistance et de promotion humaine permettent de soulager la personne en difficulté et de partager avec elle cet amour de Dieu qui nous pousse vers elle.

Avec la crise économique généralisé, la sœur L. Dochamou fait constater que la continuation de notre mission au profit des personnes pauvres repose sur notre capacité à nous doter de mécanismes propres et pérennes de mobilisation de ressources humaines, techniques et financières nécessaires. Elle profite de l’occasion pour présenter aux prêtres, religieux et religieuses rassemblés le projet de dynamisation de la Journée Nationale de Charité autorisée par la Conférence Episcopale du Bénin. Cette journée, celle du 2 décembre 2012 sera la fête de la charité sur toute l’étendue du territoire nationale. Ce sera aussi l’occasion de permettre aux Caritas paroissiales de mobiliser les ressources dont elles ont besoin pour prendre en charge les membres de leur communauté en détresse.

Après cette communication, quelques prêtres sont intervenus, soit pour demander des précisions, soit pour encourager la concrétisation de cette idée. Selon certains, ce projet est introduit dans un processus de d’autofinancement durable. D’autres ont demandé l’appui de la coordination nationale pour l’animation de leurs communautés paroissiales

A la fin des interventions et des réponses aux questions, le Père Jules Dossa, Vicaire Générale du diocèse a remercié la sœur L. Dochamou pour son intervention et a invité ses confrères à se rapprocher du Père coordonnateur du diocèse et de la Secrétaire Générale de Caritas pour les détails relatifs à la prochaine Journée Nationale de Charité.


Echos des diocèses

Onze (11) Jeunes Déscolarisés Economique (JDE) et un (01) jeune prêtre diocésain venus de Bohicon, Abomey, Agbangnizoun, Za-Kpota et Zangnando ont été formés sur le « Dimensionnement des Installations...

Le jeudi 28 juin 2018, s’est déroulée au Centre Saint Ambroise de Djougou, une cérémonie d’octroi de subvention de la Caritas Développement Djougou à 13 groupements villageois des communes de Djougou,...

Conformément à son plan de travail annuel 2018, Caritas Parakou réalise actuellement, entre autres mesures d’adaptation aux changements climatiques, une rétention d’eau de surface pour les populations...

Plus de 800 personnes de Itchagba Gbadodo, dans l’arrondissement de Tatonnoukon, commune de Adja Ouèrè disposent d’une fontaine d’eau. C’est l’objectif stratégique visé par le projet de Gestion Intégr...

  « J’ai eu soif et vous m’avez donné à boire…. » MT25.35 Dans sa mission de contribuer à la satisfaction des besoins fondamentaux des populations vulnérables, Caritas Bénin s’investit depuis s...

De Firihoun dans la commune de Matéri jusqu’à Kérou dans les 2KP en passant par Tabuota dans la commune de Boukombé, l’eau jaillit désormais comme d’un rocher, claire et limpide pour le bien des popul...

More Articles

More From: Caritas Abomey Caritas Développement Djougou Caritas BDBD / Parakou Caritas Porto-Novo N'Dali Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi Caritas Lokossa