8 Avril 2013, en route pour Kandi où elle présentera une communication sur « l’esprit de Caritas et sa redynamisation »,  la sœur Léonie Dochamou, Secrétaire Générale de Caritas Bénin a rencontré à Parakou,  l’archevêque, Mgr Pascal N’Koué pour une brève séance d’échange. L’objectif est d’offrir à l’archevêque la disponibilité du Secrétariat National pour la redynamisation de Caritas au niveau des communautés à la base.

Du 28 janvier au 1er février 2013 la Caritas Diocésaine et Développement a reçu une équipe de Catholic Relief Services (CRS) Bénin et de NSIA. Au cœur de leurs échanges, il était question de s’entendre sur les innovations à apporter au projet micro assurance Santé. Ce projet est une initiative de CRS Bénin en collaboration avec notre Caritas diocésaine. Ceci permettrait de réduire la pauvreté à travers le coût amoindri des soins de santé. Ce projet est exécuté principalement sur le terrain par la Caritas Diocésaine et Développement avec les centres de santé d’arrondissement de Kotopounga et de Chabicouma, respectivement dans les communes de Natitingou et de Kouandé.

SESSION DE FORMATION DU DEVELOPPEMENT RURAL

Le développement rural est le département de la Caritas diocésaine qui se penche sur les questions agricoles. Pour atteindre ses objectifs, des formations sont souvent organisées au profit des agriculteurs et agricultrices de notre diocèse. C’est dans ce cadre que s’est tenue du 17 au mercredi 20 février au Centre Saint Paul, la deuxième session de formation de quelques agents de développement rural.

Les amis de la CDD natiIls sont deux, Jacques MICHELLAND et Laetitia VIDONI venus d’Avignon (France). Le 1er, est bénévole, référent / Bénin de l’Action Internationale et la deuxième est animatrice à la Caritas d’Avignon. Ils étaient là au non de l’Action Internationale pour franchir un pas important : authentifier la création d’un partenariat avec notre Caritas Diocésaine de Natitingou.
En  effet depuis 2011, l’Action Internationale par le biais de sa délégation d’Avignon avait déjà mis sur place des échanges avec notre Caritas et attendait notre adhésion aux propositions dudit partenariat. Ce partenariat en fait est une démanche de solidarité s’appuyant sur des échanges d’expériences, de méthodes et de réflexion commune. Il concerne les domaines de l’éducation (alphabétisation, formation…) et surtout  le domaine rural agricole. Il devra être porté par des équipes de pilotage à mettre en place, une communication rigoureuse à pratiquer, des budgets à prévoir, une méthode d’évaluation et un échéancier à décider.
Ensemble avec nos hôtes, nous avons analysé et étudié les possibilités et la praticité des propositions. Nous nous sommes entendus sur des principes clairs pour un bon partenariat.                                                                                                 

Depuis le mois de décembre les feux précoces sont terminés. Les feux que nous mettons actuellement font beaucoup de mal à la végétation et c'est la principale raison de "l'appauvrissement des nos sols". Nous nous plaignons toujours "nos terres sont pauvres", mais nous faisons partir en fumée la nourriture du sol : l'humus, les sels minéraux azotes (N) et le phosphore (P). Seul, le potassium (K) reste sous forme de cendre. C'est vraiment nous qui sommes responsables de la destruction de nos sols. Et pourtant "si tu nourris la terre, la terre te nourrira" !
Il faut donc mettre fin aux feux de brousse, arrêter de chasser les rats en mettant les feux. Car cela crée beaucoup plus de dégâts que de gibiers rapportés.  En plus de la terre appauvrie, les arbres fruitiers sont brûlés, les plantes médicinales  pour nous soigner sont détruites, la terre est enlevée par le vent et aux premières pluies, l’eau ne rentre plus dans le sol durci et n’approvisionne plus la nappe phréatique (nos puits tarissent) et l’eau qui ruisselle au lieu de pénétrer dans la terre est cause d’inondation.

Père Didier LEFEBVRE
Responsable du Département
du développement rural

Plus de 1800 enfants venus de toutes les paroisses du diocèse de Natitingou se sont retrouvés au sanctuaire marial Notre Dame de l’Atacora du 21 au 23 Février 2013 à l’occasion du pèlerinage de l’Enfance Missionnaire qui cette année a eu pour thème : « par ton baptême, tu es appelé à fortifier ta foi pour faire connaître
Jésus ». 

Le dimanche 17 Mars 2013, parents, amis et proches sur l’invitation de M. Jean-Marie AGOÏ, Vice-président de la Caritas diocésaine d’Abomey et Président du Bureau National de la Caritas-Bénin, se sont retrouvés à la station de la paroisse Saint François d’Assise de Kpatalokoli (Bohicon) pour rendre grâce à Dieu avec l’heureux du jour et son épouse. Cette messe d’actions de grâce a été célébrée par le Père Alberto KOUKOUI, Vicaire de la paroisse Saint FrançoisLe dimanche 17 Mars 2013, parents, amis et proches sur l’invitation de M. Jean-Marie AGOÏ, Vice-président de la Caritas diocésaine d’Abomey et Président du Bureau National de la Caritas-Bénin, se sont retrouvés à la station de la paroisse Saint François d’Assise de Kpatalokoli (Bohicon) pour rendre grâce à Dieu avec l’heureux du jour et son épouse. Cette messe d’actions de grâce a été célébrée par le Père Alberto KOUKOUI, Vicaire de la paroisse Saint François