Une vingtaine de Chargés de Communication des Caritas Nationales du réseau Caritas Africa sont en atelier du 5 au 9 octobre 2017 à Naïrobi.

L’objectif de cette rencontre est de leur fournir la capacité et les techniques nécessaires pour :

1) Utiliser activement divers canaux de communication et constituer des sources crédibles d'information au sein et au-delà de la Confédération Caritas ;

2) S’assurer que Caritas est bien enracinée dans l'Église en Afrique aux niveaux régional, national, diocésain, paroissial et communautaire. La hiérarchie de l'Église et les fidèles se sentent très attachés à la mission de Caritas et soutiennent et participent volontiers aux activités de Caritas ;

3) Fournir des informations nécessaires sur Caritas en Afrique, de sorte que sa mission est largement connue, comprise et estimée, à tous les niveaux, par la publication de rapports annuels, de magazines, de dépliants et d'affiches ; par sa présence dans les médias, les médias sociaux et les sites Internet ; et par ses activités dans les communautés ecclésiales ;

4) Informer par rapport à la contribution de Caritas à l’ensemble de la société civile en Afrique à tous les niveaux. Une telle contribution doit être reconnue et respectée ;

5) Maintenir les relations avec les agences sociales et de développement régionales et internationales, les aidant ainsi à apprécier le travail social et de développement de Caritas / de l’Eglise. Elles offrent et recherchent la collaboration de Caritas dans le développement des politiques sociales et leur mise en œuvre ;

6) Contribuer à l’e-Magazine de Caritas Africa afin que cette publication trimestrielle soit reconnue comme une source d'information précieuse et crédible sur le travail social de Caritas / de l’Eglise en Afrique. Il sert de point de rencontre pour les organisations membres de Caritas Africa et leur participation régulière est une indication de la crédibilité interne du réseau ;

7) Utiliser pleinement les moyens de communication de masse, l’internet et les media sociaux pour communiquer avec leur public respectif.

La première journée de cet atelier a été marquée par plusieurs travaux en groupes. En effet, les participants ont effectué en groupe à une analyse situationnelle de Caritas au niveau national, diocésain et paroissial par la détermination des forces et faiblesses, des opportunités et menaces. Cet exercice les a conduits à déterminer des objectifs. Pres d’une trentaine de priorités ont été formulés. Le dernier exercice de la journée a consisté à prioriser chacun des ses objectifs.

Le but des exercices de cette première journée est d’amener les participants à maîtriser les étapes de l’élaboration d’une stratégie de communication.