La cérémonie officielle qui a marqué cet événement au Bénin a été présidée en personne par le
Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, M. Sacca Lafia . Elle a connu la participation de certaines autorités dont le Directeur National de Caritas Bénin.
 
Dans son allocution, le Ministre a rassuré tous les réfugiés de la solidarité du gouvernement béninois à l’endroit de tous ceux qui sont contraints à l’exil pour diverses raisons. « Il est en effet de notre devoir d’aider les réfugiés à reprendre espoir, à donner un sens à leur vie et à oublier les horreurs des conflits, les persécutions et les violences qu’ils ont subies » a-t-il affirmé. Il n’a pas manqué de les exhorter à assumer leur responsabilité. « En retour, je vous demande de respecter les textes de la République et de vous référer aux autorités publiques en cas de difficultés », a-t-il précisé.
 
Au cours de cette cérémonie, une nouvelle carte de réfugié a été mise à disposition des ayant- droits. Selon le Ministre, « cette nouvelle carte qui a été réalisée avec l’appui du HCR répond aux normes et standards du HCR. Elle est sécurisée et permettra de circuler en toute liberté »
 
Ecouter les refugiers2Pour joindre l’acte à la parole, le Ministre Sacca Lafia a signé une pétition en faveur des réfugiés résidant sur le territoire du Bénin. Il a été suivi par les autorités présentes dont le Père Philippe Sanhouékoua, Directeur National de Caritas Bénin.
 
En marge de la cérémonie, le Père Sanhouékoua s’est entretenu avec les représentants des réfugiés. Il leur a exprimé, non seulement la proximité de Caritas Bénin, mais surtout celle de toute la confédération Caritas Internationalis qui organise actuellement une semaine mondiale d’actions en faveur des migrants dont les réfugiés. Cette semaine s’étend du 17 au 24 Juin 2018.
 
Le Directeur National a également assuré de l’engagement de la Caritas du Bénin à œuvrer aux côtés des réfugiés pour qu’ils se sentent bien accueillis sur la terre hospitalière du Bénin. Il a aussi pris connaissance de leurs doléances qui feront l’objet d’étude.
 
Rappelons, que depuis 1993 Caritas Bénin a toujours mis tout en œuvre pour que les réfugiés et les demandeurs d’asile vivent dans de bonnes conditions durant leur séjour au Bénin. Pendant 20 ans Caritas Bénin a été le partenaire privilégié du HCR à travers le Projet d’Orientation Sociale et d’Intégration des Réfugiés au Bénin (POSIR).