Partagez avec :

Suivez-nous sur:

Compteur

Gestion des Inondations de 2018 au Bénin Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique préside la Première session extraordinaire de la plate-forme Nationale de Réduction des Risques de Catastrophe et d’Adaptation au Changement Climatique.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP) Sacca Lafia, président de la Plate-forme et l’Agence Nationale de Protection Civile, secrétaire, ont présidé la première session-extraordinaire de la plate-forme Nationale de Réduction des Risques de Catastrophe et d’Adaptation au Changement Climatique (PNRRC) le Mardi 18 septembre. C’était dans la salle de Conférence du Ministère de l’Intérieur et de la sécurité Publique. Outre le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Sacca Lafia, quatre Ministres à savoir : le Ministre de la Santé, Hounkpatin Bendjamin, le Ministre de l’Enseignement Supérieur, Marie Odile Atanasso et le Ministre des affaires sociales et de la microfinance ont répondu présent. Une première depuis la création de la Plate-forme Nationale. Quant aux autres, ils se sont fait représenter.

Cette session vient à point nommé dans la mesure où les hauteurs actuelles des fleuves Niger et Ouémé avoisinent déjà celles de 2010, année au cours de laquelle le Bénin a connu des inondations catastrophiques ayant occasionné 46 décès avec une perte de 127 milliards pour l’économie nationale. Le but de cette réunion était de présenter le point de la situation sur la gestion des inondations pour solliciter non seulement les aides du Système des Nations-Unies mais aussi celles des Ongs et aussi permettre à tous les acteurs de prendre leurs responsabilités en vue d’une gestion efficiente des inondations de cette année.

A en croire le Ministre de l’Intérieur, malgré l’intense actions de sensibilisation et de vulgarisation des prévisions saisonnières de 2018 par l’ANPC au profit des Communes, plusieurs communes sont inondées et des dégâts sont enregistrés par endroit. Cette situation préoccupe sérieusement le Gouvernement du Président Patrice Talon qui s’active pour apporter une réponse immédiate à la crise. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une délégation ministérielle s’était dépêchée sur le terrain le vendredi 14 septembre 2018 aux fins de constater de visu la situation dans la basse vallée, nous a fait comprendre le Ministre. Le DG/ANPC, Aristide Dagou, quant à lui a appelé à réfléchir sur la solution durable à moyen et à long terme.
De nouvelles communes qui n’étaient classées A en matière de Risque de Catastrophes ont présenté des inquiétudes très considérables selon le DG/ANPC d’où la nécessité d’actualisation du profile des risques dans les communes du Bénin. A ce titre, le Système des Nation-unies très séduit par cette observation du Directeur Général de l’ANPC, Aristide Dagou à travers sa présentation, a promis l’accompagner dans ce projet. Chacun des Ministres ayant répondu présent ont non seulement félicité l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) pour les efforts qu’elle déploie au quotidien au profit des communes mais aussi ont promis l’accompagner afin que les populations en détresse des inondations puissent trouver le plutôt possible un grand soulagement à leur peine.

Enfin, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique Sacca Lafia a rassuré du soutien du Gouvernement du Président Patrice Talon aux populations frappées par les inondations et les invite à respecter les consignes sur les gestes qui sauvent que leur préconisent l’ANPC et les autorités locales puis centrales.


Echos des diocèses

Onze (11) Jeunes Déscolarisés Economique (JDE) et un (01) jeune prêtre diocésain venus de Bohicon, Abomey, Agbangnizoun, Za-Kpota et Zangnando ont été formés sur le « Dimensionnement des Installations...

Le jeudi 28 juin 2018, s’est déroulée au Centre Saint Ambroise de Djougou, une cérémonie d’octroi de subvention de la Caritas Développement Djougou à 13 groupements villageois des communes de Djougou,...

Conformément à son plan de travail annuel 2018, Caritas Parakou réalise actuellement, entre autres mesures d’adaptation aux changements climatiques, une rétention d’eau de surface pour les populations...

Plus de 800 personnes de Itchagba Gbadodo, dans l’arrondissement de Tatonnoukon, commune de Adja Ouèrè disposent d’une fontaine d’eau. C’est l’objectif stratégique visé par le projet de Gestion Intégr...

  « J’ai eu soif et vous m’avez donné à boire…. » MT25.35 Dans sa mission de contribuer à la satisfaction des besoins fondamentaux des populations vulnérables, Caritas Bénin s’investit depuis s...

De Firihoun dans la commune de Matéri jusqu’à Kérou dans les 2KP en passant par Tabuota dans la commune de Boukombé, l’eau jaillit désormais comme d’un rocher, claire et limpide pour le bien des popul...

More Articles

More From: Caritas Abomey Caritas Développement Djougou Caritas BDBD / Parakou Caritas Porto-Novo N'Dali Caritas Développement Natitingou Caritas Kandi Caritas Lokossa