Depuis quelques années, de vastes étendues de terres sont acquises à prix dérisoire auprès des populations rurales. Ces terres qui servaient à culture de produits vivriers sont thésaurisées. Ce phénomène d’accaparement des terres prend de plus en plus de l’ampleur au Bénin.

Pour mieux en appréhender les conséquences, rappeler les instruments juridiques de protection des terres au Bénin et les dispositions prises par le gouvernement face à ce phénomène, Caritas Bénin a organisé du 28 Février au 1er Mars 2017 au centre Guy Riobé de Parakou, un atelier sur le thème « accaparement des terres au Bénin ».

Fidèle à sa mission de témoigner de l’amour de Dieu, Caritas Bénin œuvre inlassablement en vue du développement intégral de tout homme et de tout l’homme quelque soit son statut. Conformément aux recommandations de la Conférence épiscopale du Bénin, Caritas Bénin une fois encore, a organisé une semaine nationale de la charité sur toute l’étendue du territoire nationale. C’était du dimanche 26 novembre au dimanche 3 décembre. Des dons en nature et en numéraire ont été collectés pour soulager les peines des personnes qui manquent de ressources pour payer les dépenses liées à leur santé. Et comme le besoin persiste, la mobilisation des dons reste ouverte.

Au cours de sa mission, le Père Philippe Sanhouékoua visitera successivement la Caritas International Belgique, le Secours Catholique – Caritas France, la Carit as Allemande et le partenaire Kindermission.

Le périplee a commencé le 16 octobre 2017,  avec la Caritas International Belgique.
Il a eu une séance de travail avec M. Françoit Conet, Directeur Général, M. Gonsalo Dopchie et Mme Sandra Fernandex chargé du volet réintégration des béninois rapatriés au Bénin
Il a profité de son séjour pour rencontrer M. Jorge Nuno Mayer Secrétaire Général de Caritas Europa.

psanhouekoua belgique1 psanhouekoua belgique2bis

 

 

Le vendredi 13 octobre 2017, s’est tenu à la salle de délibération de la mairie de Djougou, une séance de présentation du projet de réinsertion socio-professionnelle des Enfants en Situation de Mendicité (ESM) aux acteurs de la plateforme de protection de l’enfant et les Leaders religieux de la commune de Djougou.

Les leaders religieux de Kandi s’engagent à accompagner Caritas Bénin pour la réinsertion socioprofessionnelle des enfants en situation de mendicité
 
Le mardi 10 octobre au centre de Promotion Sociale (CPS) de Kandi a eu lieu une séance d’information et de concertation des acteurs de la protection des enfants, surtout ceux en situation de mendicité de la ville de Kandi. Etaient présents, l’Imam de la mosquée centrale, le halifa , les représentants du Roi, du Maire, de l’Union Islamique de l’Alibori, du commissaire central, du commandant de la compagnie, le juge des mineurs, les responsables de circonscriptions scolaires, les coordonnateurs des programmes de cours accélérés, le responsable du Centre de Promotion Sociale (CPS) et le Directeur diocésain de Caritas Kandi.
 
L’objectif de la rencontre était d’informer les leaders religieux et les responsables politico-administratifs des actions à mener dans le cadre du projet de réinsertion socioprofessionnelle des enfants en situation de mendicité dans le diocèse de Kandi (Département de l’Alibori). Monsieur KOUKPONOU Fidèle, Coordonnateur du projet a d’abord salué la présence de tous les acteurs invités avant de présenter successivement l’historique, les objectifs, les résultats et les activités à mener en synergie avec les institutions et structures représentées.
 
Les débats se sont essentiellement focalisés sur la préservation de la foi religieuse des enfants en situation de mendicité. Sur cette question, les participants ont été rassurés. En effet, dans le projet, il est prévu le renforcement de l’étude coranique des enfants si ceux-ci sont musulmans. Par ailleurs, quelques participants ont témoigné de la laïcité des actions de Caritas dans la commune à travers d’autres projets mis en œuvre.

IMG 1215 red

Les participants à la séance d'information

Une vingtaine de Chargés de Communication des Caritas Nationales du réseau Caritas Africa sont en atelier du 5 au 9 octobre 2017 à Naïrobi.

L’objectif de cette rencontre est de leur fournir la capacité et les techniques nécessaires pour :

1) Utiliser activement divers canaux de communication et constituer des sources crédibles d'information au sein et au-delà de la Confédération Caritas ;

2) S’assurer que Caritas est bien enracinée dans l'Église en Afrique aux niveaux régional, national, diocésain, paroissial et communautaire. La hiérarchie de l'Église et les fidèles se sentent très attachés à la mission de Caritas et soutiennent et participent volontiers aux activités de Caritas ;

3) Fournir des informations nécessaires sur Caritas en Afrique, de sorte que sa mission est largement connue, comprise et estimée, à tous les niveaux, par la publication de rapports annuels, de magazines, de dépliants et d'affiches ; par sa présence dans les médias, les médias sociaux et les sites Internet ; et par ses activités dans les communautés ecclésiales ;

4) Informer par rapport à la contribution de Caritas à l’ensemble de la société civile en Afrique à tous les niveaux. Une telle contribution doit être reconnue et respectée ;

5) Maintenir les relations avec les agences sociales et de développement régionales et internationales, les aidant ainsi à apprécier le travail social et de développement de Caritas / de l’Eglise. Elles offrent et recherchent la collaboration de Caritas dans le développement des politiques sociales et leur mise en œuvre ;

6) Contribuer à l’e-Magazine de Caritas Africa afin que cette publication trimestrielle soit reconnue comme une source d'information précieuse et crédible sur le travail social de Caritas / de l’Eglise en Afrique. Il sert de point de rencontre pour les organisations membres de Caritas Africa et leur participation régulière est une indication de la crédibilité interne du réseau ;

7) Utiliser pleinement les moyens de communication de masse, l’internet et les media sociaux pour communiquer avec leur public respectif.

La première journée de cet atelier a été marquée par plusieurs travaux en groupes. En effet, les participants ont effectué en groupe à une analyse situationnelle de Caritas au niveau national, diocésain et paroissial par la détermination des forces et faiblesses, des opportunités et menaces. Cet exercice les a conduits à déterminer des objectifs. Pres d’une trentaine de priorités ont été formulés. Le dernier exercice de la journée a consisté à prioriser chacun des ses objectifs.

Le but des exercices de cette première journée est d’amener les participants à maîtriser les étapes de l’élaboration d’une stratégie de communication.

Dans le but de valoriser les relations spontanées et formelles qui se créent tous les jours entre toute personne physique et morale dans le cadre du travail ou des structures formelles avec lesquelles elle est en partenariat, Caritas Bénin a conçu une application web en vue de constituer la base de données de ses partenaires et donateurs. Cette application web a été conçue de manière à s’intégrer au site web de l’organisation.

Consultation de la Base de données

Pour consulter la liste des personnes (physiques ou morales), partenaires ou donateurs de Caritas Bénin , il suffit de cliquer sur le menu « Liste des partenaires ».

Cette liste est dynamique et évolue au fur et à mesure que de nouveaux éléments y sont ajoutés

Comment s’inscrire comme partenaire ou donateur ?

Pour ajouter un nouveau partenaire ou donateur à la base de données, il suffit de cliquer sur le menu « Devenir partenaire » et de fournir les informations nécessaires dans les zones de saisie correspondantes. Toutes les zones de saisir doivent être renseignées à l’exception de celle portant le libellé « Organisation » qui est facultative.

Pour enregistrer les informations saisies, cliquez sur le bouton « Envoyer ».

Un mail sera envoyé à l’administrateur de la base de données pour lui notifier l’insertion d’un nouvel enregistrement. Votre enregistrement n’apparaîtra pas automatiquement sur le site car les informations fournies doivent d’abord être traitées.

En effet, Caritas Bénin prendra contact avec la personne physique ou morale concernée pour s’assurer de la fiabilité et de la crédibilité des renseignements fournis. A la fin de ce processus, seuls les enregistrements validés seront affichés.

Ce processus permettra également à Caritas Bénin de formaliser les relations avec la personne physique ou morale qui a été insérée dans cette base de données.

Dans le cadre de la mise en æuvre du projet de lutte contre la mendicité des enfants de 0 à 5 ans, la Caritas Bénin a signé avec Kindermission un accord de partenariat. Elle est chargée d'exécuter le paquet d'activités prévues dans le cadre de ce projet dans les diocèses de Djougou et de Kandi (Départements de I'Alibori et de la Donga). Ainsi, pour la mise en oeuvre du projet, elle recherche des candidat(e)s qualifié(e)s pour les postes d'Assistant social et de psychologue.

Le présent avis de recrutement est accessible sur le site de Caritas Bénin à l’adresse :

https://drive.google.com/file/d/0B6DNSa3clLgjNzA2cVJWd19vaDA/view?usp=sharing