Quatre vingt dix (90) enfants participent à ces camps qui ont commencé depuis le lundi 12 juillet 2017.

L’objectif est de renforcer la résilience des enfants / adolescents notamment ceux ayant subit des chocs émotionnels ou psychologiques très préoccupants.

Chaque camp est une opportunité inédite offerte à chaque participant pour s’ouvrir à une tierce personne et échanger avec elle. C’est une démarche thérapeutique qui, tout en recourant à des activités éducatives et ludiques, puisera dans les ressources internes de chacun pour changer son image et la perception de son environnement.

Espérons que, le vendredi 21 juillet, à la fin de ces camps, chaque enfant-adolescent, pourra dire « Je ne suis plus un ‘‘zéro’’. Je suis un maintenant un ‘héro’’ ».

Le mardi 13 juillet, les enfants du diocèse de Porto-Novo ont eu la joie de recevoir la visite du Père Philippe SANHOUEKOUA, Directeur National de Caritas Bénin.

Les trois camps en cours sont organisés dans le cadre du « Projet de soutien psycho-social des Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) axé sur la méthodologue de la Boîte à mémoire» deCaritas Béninavec l’appui technique et financier du Secours Catholique Caritas –France et de la Caritas Allemagne.

02red-Icamp BM Porto 07 2017
03red-Icamp BM Porto 07 2017

M. Albert MASHIKA, Secrétaire Exécutif de Caritas Africa, a profité d'une descente à Cotonou, pour rendre une visite fraternelle à ses frères et sœurs au siège de Caritas Bénin. Il a échangé avec les cadres présents et leur a adressé des mots d'encouragement.

Accompagné de M. Barnabé KOKOU son Financier, il était très heureux de réaliser cette toute première visite qui précède à d'autres visites officielles qui ne sauront tarder.

Caritas Bénin sera très heureuse de l'accueillir très prochainement.

IMG-20170609-WA0000 IMG-20170609-WA0003
IMG-20170609-WA0002 IMG-20170609-WA0001

 

Actuellement, un réseau d’anarqueurs a publié un avis de recrutement de superviseurs par Caritas Bénin. Ceci est faux !

Nous rappelons que les recrutements par Caritas ne sont publiés que dans le journal « La Nation », dans un autre journal de la place (au choix) et sur le site web de l'organisation.

Par conséquent, nous déclinons toute responsabilité quant à ceux qui se laissent prendre aux pièges de ces vils individus.

Informez nous des contacts que vous avez déjà pris dans le cadre de ces recrutements, pour qu’ils soient transmis aux autorités compétentes en vue de faciliter les recherches de ces arnaqueurs.

Père Philippe SANHOUEKOUA
Directeur de Caritas Bénin

Chers amis.

Je viens de constater le piratage de mon compte facebook. Le cybercriminel qui a commis ce forfait demande en mon nom des fonds à transférer sur un compte mobile money numéro +229 66093529.

Selon mes investigations son nom est Cédric Kpessou.

Par ailleurs, ces vils individus qui ont décidé de gagner leur vie par l’anarque de pauvres et honnêtes citoyens, ont fait publier sur certains sites internet et sur certains réseaux sociaux, des avis de recrutement dont Caritas Bénin n’est nullement l’auteur.

Afin de ne pas tomber dans le piège de ces personnes malhonnêtes, je voudrais vous prier de ne pas accepter une seconde invitation de ma part, ni de postuler à un quelconque avis de recrutement qui n’ait été publié dans la presse écrite ou sur le site de l’organisation.

Merci pour votre compréhension.

Père Philippe SANHOUKOUA

Directeur National de Caritas Bénin

En tant qu’expression de la charité organisée de l’Église et signe de l’amour de Dieu pour l’humanité, Caritas Bénin accomplit la tâche spécifique qui lui a été confiée par la Conférence Episcopale du Bénin en servant les personnes les plus pauvres et dans le besoin. Dans cette volonté de service, la Direction Nationale de Caritas Bénin a conçu un projet de réinsertion socioprofessionnelle des enfants talibés dans les diocèses de Djougou et de Kandi. 

 

 

Du 1er au 3 Mai 2017, les acteurs de terrain et du niveau politique des Caritas du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo se sont penchés , durant trois sur les questions liées à l’Agro-écologique. Ils ont discuté de plusieurs pistes d’actions pour la structuration du futur projet « Réseau Agro-écologie au Sahel ». Ils ont également proposé de nouvelles pistes d’action pour mieux intégré l’Agro-Ecologie dans leurs projets actuels.