L'objectif principal de cet atelier est de permettre aux acteurs du réseau Caritas Bénin d'avoir une meilleure compréhension des Normes de Gestion (NG) de Caritas Internationalis (CI). En effet, les participants ont suivi plusieurs communications sur ces NG et ont posé plusieurs questions témoignant ainsi de leur grand intérêt.

Le décor ainsi planté, ils ont été conduits à réaliser leur auto-évaluation sur la mise en œuvre de ces nomes dans leurs pratiques de gestion. Les besoins spécifiques en renforcements de capacité ont été mis en évidence. La Direction Nationale et les Caritas diocésaines présentes ont pu ébaucher leur plan d’amélioration.

Les différents plans issus de cet atelier permettront d’élaborer le plan d’amélioration du réseau Caritas Bénin.

Cet atelier manifeste encore une fois l’engagement de la Direction Nationale de Caritas Bénin à mettre tout en œuvre pour se conformer aux normes de gestion de Caritas Internationalis au sein du réseau National de Caritas Bénin. Il a pu être organisé grâce à l’appui technique et financier des partenaires.


Présentations sur les Normes de Gestion de Caritas Internationalis
Cérémonie de lancement de l'atelier La Direction Nationale
Cérémonie de lancement de l'atelier La Direction Nationale
Diocèse de Kandi Diocèse de Porto-Novo
Diocèse de Kandi  Diocèse de Porto-Novo
Diocèse de Djougou Diocèse d'Abomey
Diocèse de Djougou Diocèse d'Abomey
Diocèse de Dassa Archidiocèse de Cotonou
Diocèse de Dassa-Zoumè Archidiocèse de Cotonou
Vue partielle des participants Diocèse de Lokossa
Vue partielle des participants Diocèse de Lokossa

 


Caritas Bénin, organisation d’utilité publique, poursuit son objectif d’être une organisation crédible et rassurante. Dans cette dynamique, plusieurs documents fondamentaux ont été élaborés et validés depuis octobre 2015.

Pour que ces différents documents ne deviennent lettres mortes et ne soient rangés dans les tiroirs, les dispositions qu’ils contiennent doivent être respectées lors de la mise en œuvre des différents programmes et projets de l’institution. Les agents de Caritas Bénin, à divers niveaux ont donc besoin d’être informés non seulement de l’existence de ses documents mais surtout de leur contenu. C’est ce qui justifie la participation d’une trentaine d’agents de la Direction Nationale à l’atelier de vulgarisation des documents de politique au Centre Henti Vignondé de Lokossa du lundi 26 au mercredi 28 septembre 2016.

Lancés par le premier vice-président de l’Organisation, M. Agoï Jean-Marie et par le Directeur National le Révérend Père Sanhouékoua Philippe, les travaux de cet atelier ont essentiellement porté sur des présentations et des débats sur les documents objet de cette rencontre. Il s’agit : du plan stratégique 2016-2019, du manuel de procédure actualisé, de la politique de passation de marché, de la politique de protection de l’enfant et de l’adulte vulnérable et de la politique de suivi-évaluation et de rapportage du réseau Caritas Bénin.

Les participants ont également suivi des communications sur  « la pratique des coûts partagés », les différents projets actuellement mis en œuvre par la Direction Nationale et le point d’évaluation de Caritas Bénin sur les Normes minimales de Gestion de la Confédération Caritas Internationalis.

Après une présentation sur les points d’amélioration sur les recommandations des rentrées du personnelle des années 2014 et 2015, un entretien suivi de débat avec le Directeur National sur les enjeux et défis actuels de l’institution, les agents de la Direction Nationale ont échangé avec le Directeur sur certains points qu’ils ont souhaité débattre en plénière. Enfin quelques recommandations ont été formulées pour faire grandir et grandir avec l’organisation.

red-IMG 5109 red-IMG 5164
Le Père Direccteur présentant le Plan stratégique
2016-2019
 Le DAF, M. Ahouanyé Philippe présentant le
manuel de procédures
red-IMG 5129 red-IMG 5138
La Directrice des Programme, Mme Blandine Babadankpodji  et la Chragée du projet OEV-BM
Mme Benedicta Segla présentant  le document de politique de protection de l'enfant et l'adulte vulnérable
 
red-IMG 5119 red-IMG 5165
 L'assistante de Dire'ction, Mme Huguette Tonoukoin
présentant la politique de passation de marché
 Le chargé de projet, M. François-Marie Djivoh
présentant le projet NMF du fonds Mondial
red-IMG 5178 red-IMG 5158
Le Coordonnateur des Normes de Catitas
Internationalis, M. Paul Lokossou fait le point de la
mise en oeuvre de ces normes par Caritas Bénin
 Le chargé du renforcement de capacités,
M. Fidèle Koukponou présentant le programme DIRO
et le projet Recap
red-IMG 5153 red-IMG 5147
 Le Chargé de Suivi-Evaluation, M. Gjedonou Houéto
présentant la politique de Suivi-Evaluation
 Le chargé de projet, M. Simplice Goudou
présentant le projet C-Raft de l'USAID

Caritas Bénin est une ONG nationale humanitaire, un instrument de la pastorale sociale de l'Église Catholique crééepar l'Épiscopat Béninois en1958.Reconnue d’utilité publique par l’Etat Béninois, e
lle est une structure hautement décentralisée dont le rôle est d'éveiller les consciences à l'entraide, à la justice, à l'auto prise en charge, au développement intégral de l’homme et de tout l’homme sans distinction de race, de sexe, d’appartenance ethnique,politique ou religieuse.
 
Caritas Bénin , sollicite l’envoi de candidatures qualifiées pour un Poste d ’Assistant (e)  Comptable.

« Comment rapporter convenablement toutes les réalisations de Caritas Bénin, pour qu'elles soient consolidées à l'échelle nationale en vue de documenter à sa juste valeur, la contribution de Caritas Bénin au développement du pays. »

Depuis quelques années, cette question préoccupe les responsables du réseau Caritas Bénin. En effet, les acteurs de cette Organisation sont immergés même dans les populations des hameaux les plus reculés du pays. Au nom de leur foi en Dieu, grâce à leur professionnalisme, leur dynamisme et leur dévouement, ils proposent des solutions pertinentes et efficaces aux problèmes de développement auxquelles les populations sont confrontées.
Les résultats de terrain sont donc très satisfaisants mais ne sont pas tous remontés ni au niveau diocésain ni au national. De l'avis de tous, un bon mécanisme de suivi-évaluation est la solution la plus indiquée.

C'est l'objet de l'atelier des 26,27 et 28 Juillet 2016 au Centre Henri Vignondé de Lokossa.
Pendant deux jours, le Directeur National, certains Directeurs Diocésains et cadres du réseau ont réfléchi sur différents outils de suivi évaluation d'une part et sur la mise en place d’un dispositif de suivi évaluation souple et fonctionnel d'autre part. Ces outils et dispositif ont été mis en forme dans un document de politique qu'ils ont ensemble élaboré et validé.
La mise en œuvre de dispositif sera facilitée par le développement d'un système informatisé qui a été présenté aux participants. Ce système d’informatisation permettra de centraliser les données du réseau, de les agréger automatiquement et d'en faciliter le partage. Il offre également des garanties de sécurisation, de restauration et de sauvegarde.

Comme l'a fait remarquer le Père Philippe Sanhouékoua, Directeur National, les travaux de cet atelier sont d'une importance capitale. Ils marquent l'engagement de Caritas Bénin à s’acquitter du devoir de redevabilité et répondent à une exigence des normes minimales de gestion de Caritas Internationalis. Le Père Directeur a alors cité la norme 4,6 qui stipule que « Les Organisations membres s’assurent de la mise en place d’un suivi et d’une évaluation permanents, à travers l’évaluation continue dans le temps du processus et de l’évolution de données statistiques et qualificatives prédéterminées, disposant ainsi de l’information nécessaire en vue de définir les normes d’amélioration du développement des capacités, de conception des programmes et de leur efficacité. » Pour finir, le Père Philippe Sanhouékoua a exhorté chaque acteur du réseau à s'approprier ces outils et mécanisme qui permettront à tout le réseau d'être efficace.
Signalons que ce processus de mise en place d'un mécanisme de suivi-évaluation a commencé depuis 2015 grâce à l'appui technique et financier du Crs-Bénin qui a été représenté à cet atelier.

 IMG 4677 reduit  IMG 4680 reduit
 IMG 4682 reduit  IMG 4685 reduit
 IMG 4687 reduit  IMG 4701 reduit

Vue partielle de quelques participants

La reconnaissance de Caritas Bénin comme organisation d’utilité publique par le Gouvernement Béninois est la preuve que cette organisation s’impose sur l’échiquier national comme un acteur clé au sein des ONG humanitaires. Toutefois, des efforts restent à faire au niveau des outils et organes de gouvernance notamment les procédures de gestion pour améliorer sa performance.

Caritas Bénin s’est donc engagée à se conformer aux normes minimales de gestion de la confédération Caritas Internationalis. Dans ce cadre, plusieurs réformes ont été engagées, par l’organisation et des documents de politique et de procédures de gestion ont été rédigés et expérimentés dans beaucoup de domaines. Le besoin de mettre les récents documents en cohérence et de les intégrer dans un même corpus devenait pressant. D’où la nécessité de revisiter et d’actualiser le manuel de procédures administratives, financières et comptables.

C’est l’objectif de cet atelier  qui a eu lieu du 12 au 14 Juillet au centre CEMOLA de Bohicon et qui a connu la participation des cadres de la Direction Nationale, du Père Philippe Sanhouekoua , Directeur National et de M. Jean-Marie Agoï Premier Vice-Président de Caritas Bénin.

Au bout de trois jours de travaux, ils ont analysé les nouvelles procédures mises en place et rédigé un nouveau manuel de procédures administratives, financières et comptables souple et opérationnel.
L’organisation de cet atelier a été financée par le projet de Renforcement de Capacités des Partenaires (RéCaP) dans le cadre de l’accord entre Caritas Bénin et CRS

 

Pour répondre aux vœux de Caritas Africa, qui a exhorté tous ses membres à commémorer, le 25 mai 2016 la Journée Africaine, le Père Philippe SANHOUEKOUA, Directeur National de Caritas Bénin et tout le personnel de l'Institution ont célébré une messe pour l'Afrique et ses dirigeants d'une part et pour les activités de Caritas Africa, d'autre part.

« Prions pour l'Afrique, son unité et pour ces dirigeants ainsi que la région Afrique de Caritas pour toutes ses actions ». C'est par ces mots que le Père a introduit la célébration eucharistique. L'occasion nous est offerte par Caritas Africa qui coordonne toutes les Caritas de la région Afrique dont Caritas Bénin, pour prier aujourd'hui en faveur de toute l’Afrique a t-il souligné.

En effet, Caritas Africa depuis quelques années, siège à l'Union Africaine en tant que membre observateur et pourrait y influencer les décisions. Et la meilleure manière de renforcer ce rôle est de prier, et c'est à cela qu'elle nous convie, plus particulièrement en ce jour du 25 mai, où nous unissons nos cœurs pour prier pour le continent. Tous nous sommes conscients de l'efficacité de la prière qui permet à l'homme de se faire bon serviteur.

Le Père Directeur est revenu dans son homélie sur la qualité de l'être que nous devons incarner, en tant que travailleurs de Caritas dont la devise est « Aimer et Servir ». « Le fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir » (réf). Sommes-nous toujours dans la logique du service ou sommes-nous préoccupés par nos propres intérêts ? Quelle contribution intellectuelle apportons-nous pour que l'Afrique se développe davantage ? Devons-nous continuer à croiser les mains pour attendre l'Occident ? Le premier mal de l'Africain n'est-il pas les Africains eux-mêmes ? Voilà tant d'interrogations qui ont meublé l’homélie du Père Directeur.

Pour conclure, il exhorte ses collaborateurs à prier pour eux-mêmes, les travailleurs de Caritas dans le monde et pour tous les africains en vue de l'avancement de toutes les actions au profit de l'Afrique.

Huguette TONOUKOUEN

Du mardi 17 au jeudi 19 Mai 2016 s'est tenu à l’hôtel Djègba de Ouidah, l’atelier de partage et d’appropriation du Projet VIH/FM/NMF dénommé « Intensification de l’accès universel aux services de prévention de l’infection à VIH, de soins et traitements et de soutien à base communautaire ».

Cet atelier organisé par Plan International Bénin en collaboration avec le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS), le CNCO/Bénin avec l’appui technique et financier de Plan International Canada, a permis l’appropriation par les Sous Récipiendaires (SR) et autres acteurs clés impliqués dans la mise en œuvre des objectifs, des stratégies, des indicateurs, des cibles, des outils et mécanismes de suivi évaluation, des rôles et responsabilités respectifs des parties prenantes pour une meilleure implémentation de la subvention sur le terrain.