Les délégations de tous les diocèses du Bénin se sont données rendez-vous du 09 au 12 Novembre 2015 au Centre Pastoral Bernadin Cardinal GANTIN de Bamè dans la commune de Zangnanado.

Aussitôt après la cérémonie d’ouverture présidée par SE Mgr Eugène Cyrille HOUNDEKON, Évêque du Diocèse d’Abomey, les participants ont suivi une communication du Père Jean Marie ADOHOU, Vicaire Episcopal d’Abomey, sur le thème , « l’Eglise et la sauvegarde de la création : Caritas Bénin s’engage ». Cela a été suivi de débat, de travaux en groupes, et des recommandations du réseau Caritas Bénin pour la sauvegarde de la création ont été formulées.

Les rapports moral du Conseil d’Administration, d’activités et financier de la Direction Nationale, ont alors été présentés aux délégués qui les ont amendés et adoptés. Ce fut alors le tour de M. Paul LOKOSSOU de présenter le point sur la mise en œuvre des normes minimales de Caritas Internationalis. Son intervention a été suivie de l’exposé sur la deuxième phase du programme DIRO par M. Paul SAMANGASSOU, consultant du  Secours Catholique sur ledit programme. Avant la clôture des assises, les participants à la 28ème Assemblée Générale de Caritas Bénin ont adopté le plan stratégique 2016-2019 et le plan de travail annuel (PTA) 2016 du réseau Caritas Bénin.

Centre Guy-Riobe de Parakou, du 13-15 au octobre 2015

Le gouvernement de la République du Bénin a reconnu officiellement en 2014, Caritas Bénin comme une organisation d'utilité publique. Cette reconnaissance confère à Caritas Bénin des droits et des obligations. La reddition des comptes est l'une des obligations à remplir par le réseau Caritas Bénin pour consolider sa crédibilité et sa visibilité auprès de ses concitoyens, de l'Etat Béninois et des partenaires techniques et financiers. En vue de s'acquitter de cette noble obligation, Caritas Bénin a besoin d'un bon système de suivi-évaluation et de reportage qui permet de rendre compte des réalisations à tous les nivaux du réseau national, depuis les paroisses jusqu'aux diocèses, en passant par les doyennés ou secteurs.

Comme l’Église Catholique et ses Institutions, Caritas est immergée dans un environnement de plus en plus concurrentiel, exigeant un haut degré de transparence quant à la gouvernance et à la reddition des comptes. C'est dans ce cadre que la Confédération Caritas Internationalis a édité en 2013, les normes minimales pour une gestion saine, transparente et crédible. Ces normes visent le renforcement institutionnel et organisationnel des membres de la Confédération et ont pour objectif de rendre celle-ci plus forte et plus efficace.  

Depuis janvier 2015, Caritas Bénin s'applique à adopter ces normes minimales qui s'imposent à toutes les organisations membres de Caritas Internationalis. L'édition 2015 de la rentrée du personnel de la Direction Nationale de Caritas Bénin offre l'opportunité de mieux s'approprier ces normes minimales, de créer une synergie autour des orientations, perspectives et défis des quatre prochaines années. C'était du 28 au 30 septembre 2015 au Centre Henri VIGNONDE à Lokossa.

 

 

Le Jeudi 5 mars 2015 dans la salle des fêtes des Tours Administratives, le Ministre Chargé des Relations avec les Institutions (MCRI), M. Gustave Depo SONON a officiellement remis à Son Excellence Monseigneur Jean-Benoît GNAMBODE, Administrateur Apostolique du Diocèse de Porto-Novo et Président de Caritas Bénin, le décret par lequel le Dr Boni YAYI, Président de la République du Bénin et son Gouvernement ont reconnu Caritas Bénin comme une Organisation Non Gouvernementale (ONG) d'utilité Publique. C'était en présence du Directeur National de Caritas Bénin, le Père Philippe SANHOUEKOUA, du Représentant Résident du CRS, M. Christophe DROEVEN, du Directeur Diocésain du Service de la Charité pour le Développement Intégral de l'Homme (SCDIH/Caritas Cotonou), le Père Ephrem APLOGAN DJIBODE et d'une délégation de la Direction Nationale de Caritas Bénin.

La 9eme rencontre du Groupe de Travail de Caritas Internationalis pour le Sahel (GTCIS) se déroule du 20 au 22 janvier 2015 à Madrid, en Espagne.

« Une seule famille humaine, de la nourriture pour tous ». Urgences et sécurité alimentaire dans le sahel : Enjeux, défis, perspectives. C’est ce thème que les participants à la 9eme rencontre du GTCIS décrypteront à Madrid, dans la capitale espagnole. Avec des campagnes agricoles régulièrement déficitaires, des inondations, sécheresses, des invasions acridiennes et d’autres menaces sur les récoltes et les moyens de subsistance des populations du Sahel,   ce thème est plus que d’actualité. Les échanges permettront de faire l’état des lieux et de proposer des stratégies d’intervention adaptées à chaque contexte.

Réunis du 23 au 26 juin 2014 au Centre Guy Riobé de Parakou, les coordonnateurs / directeurs des Caritas diocésaines ont unanimement félicité le Secrétaire Général, le Père Philippe Sanhouehoua pour la nouvelle dynamique insufflée aux relations entre les différents acteurs du réseau national de Caritas Bénin. Il ressort de leurs appréciations que « les relations entre le Secrétariat National et les coordinations diocésaines sont devenues conviviales. La communication entre eux s’est améliorée et la confiance se restaure dans un dialogue franc ».

Directeurs et secrétaires exécutifs des Caritas de la zone CERAO (conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest), se sont rencontrés à Cotonou, le samedi 21 février 2015 au siège de la conférence épiscopale du Bénin pour réfléchir d’une part, entre autres, sur les questions d’insécurité sans cesse grandissante dans la sous- région telles que la pandémie du virus Ebola, l’affaire  Charlie, Boko Haram, etc., et d’autre part, sur les grands enjeux des Caritas zone CERAO et AECAWA (la version anglaise de la zone CERAO) pour l’exercice 2016 -2019.

Sous-catégories

carte implentation

Grâce à ses structures décentralisées que sont les Caritas diocésaines, elle  est présente auprès du Béninois le plus reculé.

Le réseau de .CARITAS Bénin est constitué de dix diocèses, plus de cinq cents paroisses et au moins deux mille cinq cents bénévoles. Ce réseau est actif et opérationnel dans les 77 communes que compte le Bénin.

Caritas Bénin dispose donc de capacités stratégiques lui permettant d’anticiper et d’intervenir partout au Bénin, dans les différents domaines où le sort des enfants, des femmes et des hommes se joue et souvent sans eux.