Actualité

Une initiative de la Caritas d’Abomey pour l’insertion professionnelle des jeunes garçons et filles
Une initiative de la Caritas d’Abomey pour l’insertion professionnelle des jeunes garçons et filles

Une initiative de la Caritas d’Abomey pour l’insertion professionnelle des jeunes garçons et filles

Caritas Abomey 3 août 2014 Protection de l'enfant et de l'adulte vulnérables 7659 lectures

Les ateliers et centres d’apprentissage regorgent de plusieurs centaines de jeunes filles et garçons qui obtiennent leur libération après quelques années. Mais que deviennent-ils trois, six, douze mois et plus après l’obtention de leur diplôme ?

Les filles sont soit dans les rues et marchés en tant que vendeuses ambulantes, soit dans les maisons en tant que domestiques ou « bonnes ». Les garçons quant à eux se livrent au métier de « zémidjan ».

De leur propre aveu, le manque de financement pour acquérir les outils de travail afin de pratiquer le métier appris est à l’origine de cette déviance sociale qui augmente leur vulnérabilité à la pauvreté et à la misère.

C’est pour lutter contre cette situation que le diocèse d’Abomey a soumis au Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France, un projet intitulé : « Projet d’Insertion Socio Professionnelle et Economique (InSoPE) de la jeune fille et du jeune garçon en fin d’apprentissage de métier dans le Zou ».