Actualité

Protection de l’enfant et de l’adulte vulnérables
Protection de l’enfant et de l’adulte vulnérables

Protection de l’enfant et de l’adulte vulnérables

Direction nationale 29 octobre 2022 Protection de l'enfant et de l'adulte vulnérables 201 lectures

Caritas Bénin contribue à la prise en charge des enfants de 0 à 5 ans et des filles-mères en situation difficile

Caritas Bénin a procédé, le jeudi 27 octobre 2022, au lancement du projet de prise en charge des enfants de 0 à 5 ans et de soutien aux filles-mères en situation difficile. La cérémonie s’est déroulée à la maison des jeunes de Cobly, dans le diocèse de Natitingou en présence des autorités locales, des parties prenantes et quelques représentants de la communauté bénéficiaire.

Le Projet de prise en charge des enfants de 0 à 5 ans et de soutien aux filles-mères en situation difficile, lancé le jeudi 27 octobre 2022 à la maison des jeunes de Cobly est financé pour trois ans par Kindermission, une organisation de l’Église Catholique d’Allemagne qui  œuvre pour l’aide à l’enfance. Pour Mgr Antoine Sabi Bio, Evêque de Natitingou, « ce projet, est une réponse de l’Eglise que Caritas Bénin apporte au regard des conséquences sur la dignité humaine, la société, les conditions de vie des filles, leur vulnérabilité.  La Conférence Episcopale du Bénin a lancé un appel à l’endroit des institutions de la pastorale sociale à en faire une priorité dans leur action ». Ce projet prend en compte six communes du Bénin à savoir : Cobly et Matéri (diocèse de Natitingou); Savalou et Glazoué (diocèse de Dassa), Agbangnizoun et  Bohicon (diocèse d’Abomey).  « Ce projet n’est pas mis en œuvre pour encourager le phénomène des filles-mères, mais amener à une prise de conscience pour combattre ce fléau qui prend de l’ampleur dans les lycées, collèges et centres de formation» a précisé le père Philippe SANHOUEKOUA, Directeur national de Caritas Bénin.
    En effet, 150 filles âgées de 15 à 24 ans, en situation difficile et leurs enfants de 0 à 5 ans seront assistés. Il s’agira aussi dans la mise en œuvre, d’appui à l’autonomisation de ces filles-mères, de faire des sensibilisations à l’endroit de ces filles, dans les communautés, les établissements d’enseignement et centres ou ateliers de formation sur des thématiques telles que: le dialogue sur les questions relatives à la sexualité et la parenté responsable,  l’utilisation des méthodes naturelles de régulation des naissances, etc.
Madame Saoudatou Salifou Zakari, la directrice départementale des affaires sociales et de la microfinance de l’Atacora,  s’est réjouie de  cette initiative qui apporte des solutions à la situation des grossesses précoces dans son département et en à remercier Caritas Bénin et son partenaire Kindermission. Pour le directeur du CEG de Cobly, « ce projet vient résoudre un problème moral dans notre localité qui enregistre un fort taux de filles-mères ».
La remise des lettres de mission et du matériel de travail aux équipes de mise en œuvre du projet dans les trois diocèses par  Mgr Antoine Sabi BIO, Evêque de Natitingou a mis un terme à cette cérémonie.